AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI ; http://mebeforeyou.forumactif.org/

Partagez | 
 

 ZERY ✘ Keep 'em falling when I know it hurts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Moriarty
one of us
avatar

(FACE, ©) : Harry Styles, © bittersweet & tumblr.
(PSEUDO) : bloodstream/marion.
(MEETINGS) : 278
(AGE) : 22 ans.

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : 4/5 (Shannon)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: ZERY ✘ Keep 'em falling when I know it hurts   Lun 5 Oct - 23:32

Keep 'em falling when I know it hurts
Cory
feat.
Zeke


 

 



 

 

All these lights, they can't blind me with your love, nobody can drag me down Δ One Direction

Et voilà, la sentence était arrivée. Toi aussi, t'as choppé cette merde. Il a fallut que ce connard de James aille coucher n'importe où et te le passe. Non mais il pouvait pas garder sa bite trente secondes dans son pantalon. Sur le coup, lorsque vous étiez ensembles, ça ne t'avait pas dérangé plus que ça. Mais maintenant, oui. Pourquoi il avait fallut que tu tombes sur un mec contaminé ? Tu soupires alors que tu lis encore et encore les résultats. Depuis que t'es rentré de l'hôpital avec Wyatt, t'es dans un état second. Tu bouges par automatisme, tu respires par nécessité et tu manges avec ta famille pour faire bonne figure. T'as fait promettre à ton petit frère de ne rien dire pour le moment. Alors tu joues la comédie. Tu ris, parles et fait comme si tu t'intéressais à la vie de ta fratrie. Uriel a ramené une bonne note de l'école aujourd'hui et Trisha le récompense avec une part de gâteau en plus. Elle l'a ramené de son boulot. Ils allaient le mettre à la poubelle parce que la commande ne convenait pas finalement aux clients. Elle a réussit à le subtiliser avant qu'il n'arrive dans un conteneur. C'est ça la famille Freeman. On récupère tout dans ta famille et on recycle. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Vous, vous l'avez appliqué à la lettre cette maxime de Lavoisier. Tout ce que vous trouvez est à vous et vous sers d'une façon ou d'une autre. C'est pourquoi, il n'est pas rare de voir l'un d'entre vous revenir avec un sac à main abandonné dans un coin.

Alors que t'essaies de te réjouir pour ton petit frère, Joe se rend compte que tu ne vas pas bien. Discrètement, elle te demande si ça va. Tu ne veux pas les mettre au courant maintenant. Tu ne veux pas que ce petit moment de joie disparaisse parce que tu as découvert que tu étais malade. Alors, tu mens, ce n'est pas la première fois que tu mens à tes frères et sœurs, mais c'est bien la première fois que c'est pour quelque chose d'aussi grave. Tu te lèves de table pour ne pas qu'elle voit que tu mens et tu te diriges dans ta chambre après avoir embrassé Uriel sur le front pour le féliciter. Après toi, c'est celui qui a le plus de chance d'arriver à faire des études. Ce n'est pas que les autres sont cons, non c'est simplement que vous avez tellement besoin d'argent que payer des études ce n'est pas bon. C'est pour cette raison que tu as accepté de travailler dans la clinique vétérinaire du coin pour ne pas que tes frères et sœurs n'aient à payer pour tes études. En pensant à tout ça, tu t'effondres sur ton lit. T'as plus envie de bouger. Tu voudrais disparaître sous terre et ne plus jamais revoir la lumière du soleil. Seulement, c'est pas possible et en plus, tu dois prévenir Cory. C'est très rare si vous utilisez un préservatif alors il doit être mis au courant. Il doit savoir que tu es séropositif et il le faut pour qu'il puisse se faire dépister s'il a besoin. Rien que d'y penser t'as le cœur qui se serre. Comme si vous aviez besoin de ça maintenant.

Votre vie est assez merdique comme ça pour rajouter le fait qu'il faut que tu sois malade. Tu te contorsionnes alors pour récupérer ton téléphone. Faut que tu lui envoies un message. Tu fais bref, t'expliques rien et sa réponse est presque instantanée. Tu lui fais peur, c'est ce qu'il a dit dans son message. T'as pas le temps de lui expliquer. Il t'indique votre motel de rencontre quand vous ne pouvez pas vous voir chez toi. Tu lui dis que c'est bon pour toi et sans même prévenir ta famille, tu descends dans le salon et te diriges vers la porte d'entrée. Tu te retournes vers eux qui sont encore en train de manger et tu sors sans rien dire. Ils ont l'habitude des allés et venus et donc, ils ne poseront pas de questions. Il faut juste que t'arrive à chopper le dernier bus. T'arrives juste au moment où les portes se ferment et tu demandes à monter. Le chauffeur te laisse et tu lui donnes de quoi payer ton billet avant d'aller t'asseoir au fond. Tout le trajet t'as la jambe qui bouge nerveusement. T'appréhendes le fait de lui dire et surtout sa réaction. T'espères qu'il ne te rejettera pas et en même temps t'as peur qu'il te dise que ça ne le dérange pas. Dans les deux cas, l'un de vous sera rejeté. Tu rêves alors d'un monde où vous n'auriez pas eu à vous cacher, où vous auriez pu vivre votre idylle sans que son père ne vienne y foutre son nez. Où tu n'aurais pas eu à prendre la place du second choix, à prendre la place de l'amant. Seulement, tu sais que c'est utopique tout ça. Ta vie c'est la merde depuis ta naissance et c'est pas prêt de changer.

Le bus s'arrête et tu en sors en saluant le chauffeur. T'es encore à cinq minutes à pieds et t'en profite pour t'allumer une clope. À la première taffe t'arrive à te calmer quelque peu. T'es toujours angoissé par la réaction que Cory aura. Mais maintenant, tu le prends plus calmement. Tu continues d'avancer sans cesser de fumer et tu arrives presque à ta troisième quand tu vois la devanture du motel. Cory n'est pas encore arrivé et tu paies une chambre avant d'envoyer le numéro à ton petit ami. Tu montes dans la chambre et tu t'affales sur le lit en attendant qu'il se montre. T'espères que Wyatt sera tenir sa langue. Tu veux que ce soit toi qui leur dise et pas lui. C'est pas le genre de chose qu'on doit apprendre de quelqu'un d'autre. Il faut que ce soit toi et personne d'autres. T'entends alors des coups portés à la porte et tu ne te lèves pas pour ouvrir. « Entre Morgan. » Ta voix est tremblotante et tu ne veux pas lui ouvrir parce que tu sais que tu lui sauterais dans les bras. Sauf que c'est hors de question, tu ne veux pas qu'il soit lui aussi contaminé alors tu vas restreindre tout contact avec lui. Même si ça va te tuer tu ne veux plus le toucher et tu ne veux plus qu'il te touche. Quand il fait mine de venir vers toi, tu le stoppes d'un regard. Non, c'est hors de question. Tu te lèves alors, et tu vas à l'autre bout de la pièce. Tu baisses la tête et n'ose pas le regarder. C'est devenu une habitude maintenant de fuir son regard.


© Gasmask



_________________


Love can be frightening for sure
casey and shannon ⊹ I see you when I close my eyes scared to hold you every night.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shannon Mortimer
one of us
avatar

(FACE, ©) : Louis Tomlinson ©life burns
(PSEUDO) : Life Burns
(MEETINGS) : 762
(AGE) : 24 printemps

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : ✘Casey♥
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: ZERY ✘ Keep 'em falling when I know it hurts   Mer 14 Oct - 22:37

Keep 'em falling when I know it hurts
Cory
feat.
Zeke


 

 



 

 

All these lights, they can't blind me with your love, nobody can drag me down Δ One Direction

Étrangement aujourd'hui Cory n'a pas cette boule au ventre qui le prend chaque fois que l'heure de rentrer chez lui après ses horaires de boulot arrive. Aujourd'hui, il va pouvoir rentrer sereinement sans craindre que son père vienne une nouvelle fois le faire chier avec cette histoire de mariage, sans craindre de recevoir des coups comme pratiquement tous les jours depuis près de vingt ans maintenant. D'ailleurs la veille, il n'a même pas eu le temps de lui annoncer qu'il avait enfin trouvé une fille avec laquelle il pourrait se marier, car son père s'est fait arrêter avant qu'il ne rentre chez lui. D'après ce que le bouclé sait, son paternel était une nouvelle fois éméché sur la voie publique, un policier l'a interpellé et ce con ne sait pas laissé faire. Du coup, il se retrouve quelque temps à l'ombre pour coups et blessures sur agent de police. Cory ne se leurre pas, le répit sera de courte durée, Morgan senior ne va rester enfermer très longtemps pour si peu, d'autant que le flic en question n'a même pas eu besoin d'un séjour prolongé à l'hôpital, rien que quelques points de suture. Pas de quoi se dire qu'il peut se permettre d'annuler cette histoire de mariage avec Tallulah, mais au moins quelques jours de tranquillité où il va pouvoir profiter pleinement et sans crainte de son petit ami. C'est donc, pour une fois, le coeur plus léger et affichant même un sourire sur les lèvres qu'il entre chez lui. Shelley, la plus âgée de ses soeurs le regarde intriguée, n'ayant clairement pas l'habitude de le voir comme ça. « Ça va Cory ? » Et le bouclé de lui répondre avec un sourire plus large encore et un baiser sur la tempe. « Parfaitement bien. » Pas besoin de plus d'explications, l'ainée des Morgan aura très bien compris pourquoi son petit frère est de si bonne humeur en rentrant. C'est vrai qu'elle et les trois autres filles n'ont jamais eu à subir les coups du paternel, mais elles savent très bien ce que Cory endure au quotidien, souvent pour les protéger elles, préférant être seul à prendre les coups à leur place.

Le jeune homme ne s'étale pas sur le sujet, il n'a aucune envie de parler de Jacky alors que ce dernier n'est pas là pour leur pourrir la vie pour le moment. « Je ne mange pas là ce soir. » Comme d'habitude en de pareils cas, il ne dit jamais où et avec qui il traine, ça ne regarde pas ses soeurs, qui pensent d'ailleurs à tort que c'est avec sa bande de crétins, quand en réalité le plus souvent c'est avec Ezekiel qu'il est. Justement, Cory compte bien profiter de ce moment sans avoir son géniteur sur le dos, pour passer un maximum de temps avec son petit ami, sans peur ni appréhension quelconque. Le bouclé file prendre une douche en tout premier lieu, avant même d'envoyer un message à Zeke pour le prévenir qu'ils peuvent se voir le soir même. Contre toute attente, quand il sort de la douche, son portable sonne, et c'est le châtain qui lui écrit le premier. Un sourire étire les lèvres du benjamin Morgan, sourire qui s'estompe aussi vite qu'il est apparu à la vision du prénom sur l'écran. Le message est court, froid et ne dit rien, ça le fait paniquer, il n'a pas l'habitude de ce genre de message venant de Zeke. Généralement, il est plutôt celui qui écrit de tels messages, sans smileys, sans mots doux, sans explications. Il lui répond précipitamment, il lui fait peur et il le lui dit dans sa réponse, en lui donnant rendez-vous trente minutes plus tard au motel où ils ont l'habitude de se voir quand ils ne peuvent le faire chez les Freeman. Cory s'habille rapidement, sans prendre le temps de se sécher les cheveux, ni de faire attention aux vêtements choisis, il a attrapé ce qui lui tombé sous la main, un bas de jogging gris, un t-shirt blanc. Il enfile baskets, veste, prend ses clés de voiture et sort de la maison en laissant la porte claquer. Pas le temps de perdre du temps, le message laisse entendre que c'est important. La vitesse étant un de ses péchés mignons, il ne se prive pas pour dépasser les limites de vitesse et griller quelques feus ou stops au passage, peu importe le Code de la route, tout ce qui importe le bouclé, c'est d'arriver le plus vite possible au motel.

En arrivant sur place, il se gare et voit un dernier message de Zeke lui indiquant le numéro de la chambre où le rejoindre. Cory ferme bien sa voiture, n'ayant pas vraiment les moyens de s'en acheter une autre, il n'a pas vraiment envie de se la faire voler et accélère le pas vers la bonne chambre, où il frappe, s'attendant à ce que son copain lui ouvre comme le plus souvent quand il est le dernier à arriver. Mais la voix de Ezekiel lui ordonnant d'entrer avec son nom de famille lui fat se créer cette boule au ventre qu'il était si content de ne pas avoir pour une fois dans une journée. Elle est là cette salope, comme tous les jours, mais cette fois, pas pour la même raison, elle est là et elle augmente encore, quand en voulant avancer vers le châtain, ce dernier d'un regard l'en empêche. « Qu'est-ce qu'il se passe Zeke ? Sérieux tu me fais flipper là ! » Le bouclé arque un sourcil en regardant son petit ami se lever du lit et se rendre à l'autre bout de la pièce, l'évitant comme s'il était un pestiféré. Comme Cory n'est pas vraiment du genre à obéir et qu'il n'aime pas rester dans le flou, il s'avance quand même vers Ezekiel, tout en s'attachant négligemment les cheveux qui ne sont toujours pas complètement secs. « J'ai fait quelque chose de mal pour que tu me demandes de venir comme ça et m'évites en même temps ? » Il s'approche encore, l'attrape par la taille et le force à le regarder dans les yeux, il déteste quand Zeke fui son regard de la sorte, ça ne signifie jamais rien de bon, surtout pas ces derniers temps. « Freeman, dis-moi ce qu'il y a ! » Son ton se fait un peu plus autoritaire, Cory est sur les nerfs de le voir comme ça. « J'allais justement t'envoyer un message pour qu'on se voit, mon père a été arrêté, on aurait pu être tranquille, t'aurais même pu venir chez moi pour une fois. » Sa voix se radoucit en lui disant ça. Un sourire s'esquisse légèrement sur les lèvres alors qu'il avance son visage dans l'idée d'embrasser Zeke.

© Gasmask



_________________

Δ Sorry seems to be the hardest word
It's sad, so sad. It's a sad, sad situation. And it's getting more and more absurd. It's sad, so sad. Why can't we talk it over? Oh it seems to me, That sorry seems to be the hardest word © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Moriarty
one of us
avatar

(FACE, ©) : Harry Styles, © bittersweet & tumblr.
(PSEUDO) : bloodstream/marion.
(MEETINGS) : 278
(AGE) : 22 ans.

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : 4/5 (Shannon)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: ZERY ✘ Keep 'em falling when I know it hurts   Jeu 5 Nov - 3:50

Keep 'em falling when I know it hurts
Cory
feat.
Zeke


 

 



 

 

All these lights, they can't blind me with your love, nobody can drag me down Δ One Direction

Et voilà, les résultats sont tombés. Toi aussi tu as cette merde à cause de James, parce qu'il n'a pas su se protéger. Maintenant, t'es malade et tu l'as sûrement filé à Cory. Cette pensée te serre le cœur. Rien que d'y penser t'as envie de gerber. Si à cause de toi, il l'a attrapé aussi, tu t'en voudras toute ta vie. Seulement, pour le moment, ce n'est pas le moment d'y penser. Tu es en famille et tu te dois de te réjouir avec eux. Uriel a eu une bonne note à l'école et Trisha a ramené du gâteau de son boulot. Tu ne peux pas te permettre de ne pas être heureux pour eux et de pourrir l'ambiance avec ta mauvaise nouvelle. T'as fait promettre à Wyatt de se taire et de ne rien dire. Ce n'est pas à lui d'apprendre à ta fratrie que tu es séropositif. C'est toi qui doit leur dire et personne d'autre. Joelynn remarque que tu ne vas pas bien et pour la première fois tu lui mens pour quelque chose de grave. Ce n'est pas rare que vous ayez des secrets les uns pour les autres. Mais personne n'a jamais menti pour une maladie. Tu prends donc sur toi pour ne rien dire. Tu ne veux pas qu'il le sache pas aujourd'hui alors qu'ils font la fête. Pour éviter que tout le monde se rende compte que tu n'es pas dans ton assiette, après avoir rassurée plus ou moins ta petite sœur en lui disant que tout va bien, tu montes dans ta chambre. Tu as besoin d'être seul. Il faut que tu réfléchisses à la meilleure façon de leur annoncer ça, même s'il n'y a pas vraiment de bonne manière d'annoncer ça. Seulement, avant de leur dire à eux, il faut que tu préviennes Cory.

Et c'est ce que tu fais avec un message froid mais clair et précis. Ce n'est pas dans tes habitudes de faire ça. C'est lui qui d'ordinaire t'envoie ce genre de message. Toi t'essaies d'y ajouter des smileys, de la chaleur. C'est la première fois qu'un de tes messages est si froid. D'ailleurs Cory te le dit tu lui fais peur, mais il te donne quand même rendez-vous au motel où vous avez l'habitude de vous retrouver quand vous ne pouvez pas vous voir chez les Freeman. Et c'est le cas aujourd'hui. Tu pourrais le faire venir, mais ça voudrait dire qu'il faudrait que tu jettes tes frères hors de votre chambre et c'est hors de question. Alors, tu sors sans prendre la peine de dire où tu vas à ta famille. Ils ont l'habitude de te voir disparaître sans raison et donc, ils ne se posent pas plus de questions. Ils doivent se douter que si tu te sauves c'est pour voir Cory. Ils pensent peut être même que tu vas passer une bonne soirée avec lui. Sauf que ce n'est pas le cas. Tu vas le rejeter ou te faire rejeter. Parce qu'importe sa réaction un de vous deux souffrira. Il est hors de question que tu continues d'être avec lui s'il accepte ta maladie. T'auras toujours peur de lui transmettre et tu ne peux pas vivre avec cette peur constante. T'as déjà d'autres trucs à gérer. Et s'il te rejette à cause de ça, tu sais que tu ne pourras pas vivre sans lui. Il fait parti de ton monde maintenant et l'imaginer sans lui t'es insupportable. Tes pensées se bousculent dans ton esprit alors que le bus arrive à destination. Tu n'es plus qu'à quelques minutes de la grande révélation et ton estomac est contracté comme s'il était passé sous un rouleau compresseur.

À force de te faire autant de soucis, tu vas finir chauve et avec des ulcères. Au moins comme ça, tu ne crèveras pas du SIDA. Tes pensées nocives refont surface alors que tu paies la chambre et envoie le numéro à Cory. Tu n'as plus qu'à attendre qu'il arrive et il ne tarde pas puisque quelques minutes à peine après l'envoi du message il frappe à la porte. Tu lui demandes d'entrer assez froidement et tu te lèves. Tu ne réponds pas à ses interrogations. Tu sais que si tu le fais maintenant, tu risques de craquer et tu ne veux pas pleurer... Pas maintenant. Quand il fait mine de s'approcher, tu le fusilles du regard et tu te rends à l'autre bout de la pièce. Il ne faut pas qu'il t'approche sinon tu risquerais de lui tomber dans les bras et c'est hors de question. Cependant, ton petit ami ne semble pas vouloir t'écouter et comme d'habitude, il n'en fais qu'à sa tête. Il supprime assez rapidement la distance entre vous en s'attachant les cheveux. Ils sont mouillés d'ailleurs et instinctivement, tu te lèches les lèvres. Tu voudrais passer ta main dedans, mais tu te retiens. « Non t'as rien fait de mal... C'est moi. C'est ma faute. » Tu ne veux pas qu'il se flagelle pour quelque chose dont il n'est pas responsable. C'est toi qui est le fautif, c'est à cause de toi si rien ne va plus aujourd'hui. Si tu avais pris des précautions avec James rien de tout ça ne se serait passé. Cory t'attrape par la taille et ce simple geste te fait frissonner. La chaleur de sa main sur ta hanche t'apaise un peu. Mais tu ne peux pas t'empêcher de lui lancer un nouveau regard noir quand il te force à le regarder. Tes yeux sont encore humides et tu ne veux pas qu'il le voit.

Sa voix autoritaire te fait sursauter et en même temps te donne encore plus envie de lui. Tu aimes quand il est en colère et si tu t'écoutais, tu laisserais tout de côté pour l'embrasser et te laisser faire. Seulement, tu ne peux pas et même quand il te parle de l'arrestation de son père tu n'arrives pas à te réjouir. Il sourit et s'approche de toi pour t'embrasser. Pris de panique tu le repousses assez violemment et il tombe sur le lit. C'est bien la première fois que c'est toi qui le repousse. D'habitude, t'es le premier à vouloir des câlins, des baisers et même plus. Mais pas aujourd'hui. « Désolé Cory... J'peux pas. » T'aimerai effacer de son visage son air choqué et blessé mais tu ne peux pas. Tu ravales tes larmes et détourne le regard. Tu ne dois pas craquer, pas maintenant, pas avant de lui avoir dit. Sauf que tu as beau ouvrir la bouche, rien ne sors. Tu as plus l'air d'un poisson qui essaie de respirer hors de l'autre plutôt que de quelqu'un qui veut annoncer une mauvaise nouvelle. Alors, tu décides de recourir à la dernière solution que tu as. Tu sors alors de ta poche les résultats que tu as apporté avec toi et lui tend la feuille. Une fois qu'il l'a prise, tu croises les bras sur ta poitrine et attend le verdict. Il va comprendre pourquoi tu ne le laisses pas t'approcher. Dans un sens tu voudrais qu'il accepte, qu'il te dise que ce n'est pas grave, qu'il restera à tes côtés quoiqu'il arrive. Mais de l'autre côté, tu préférerais qu'il te jette comme un malpropre. Tu aurais le cœur brisé mais tu pourrais passer à autre chose.

© Gasmask



_________________


Love can be frightening for sure
casey and shannon ⊹ I see you when I close my eyes scared to hold you every night.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ZERY ✘ Keep 'em falling when I know it hurts   

Revenir en haut Aller en bas
 
ZERY ✘ Keep 'em falling when I know it hurts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: writing history. :: GAME OVER-