AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI ; http://mebeforeyou.forumactif.org/

Partagez | 
 

 i'm on my way to paradize " ft tallulah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: i'm on my way to paradize " ft tallulah   Dim 4 Oct - 20:02


   We've come too far to give up now.
   Un jour sans réponse, on croit à une stratégie. Deux jours sans réponse, on se vexe. Trois jours sans réponse, on tombe amoureux. •••
Aujourd'hui j'ai ma journée de libre; ni de cours, ni de bar en vue. Une journée paisible pour moi. Jenny a déserté les lieux pour partir au lycée, je me réveille paisiblement dans un lit trop grand. Je m'étire de toute mon long sous la couette, je me tatte à rester au chaud toute la matinée. J'attrape mon téléphone pour regarder mes messages. Je souris quand un nom s'affiche sur l'écran... finalement je ne vais pas rester sous cette couette aujourd'hui. Programme de la journée une petite virée avec Tallulah. Tallulah et moi c'est comment dire ... indéfinissable. Tout à commencé par une soirée ennuyeuse, une rencontre style film hollywoodien, des défis de plus en plus risqués et osés, des rires, des regards brulants ... et maintenant ... et maintenant c'est ... on va dire que cela n'a pas vraiment changé ... sauf peut être les regards, les caresses, les baisers ... c'est compliqué. Nous ne sommes pas du genre à nous mettre en couple toutes les deux. Trop amoureuses de notre liberté surement. Peur de l'engagement c'est certain... Je n'ai jamais vraiment été en couple, j'aime être libre et m'amuser, je butine de fleur en fleur telle une abeille.

Je me lève pour filer enfiler mes affaires de sport. Je ne me vois pas commencer cette journée, sans un bon footing. La course à pied, c'est ma nicotine à moi ...  je ne peux pas commencer une bonne journée sans un bon footing. J'attrape mes écouteurs et mon ipod avant de descendre dans la rue pour commencer à courir sur un rythme tranquille quand au bout d'un quart d'heure mon ipod rend l'âme, je soupire en rentrant plus rapidement à l'appartement. Je déteste courir sans musique. Cette journée commençait pourtant bien ... je file prendre une douche et faire tout ce que j'ai à faire dans l'appartement. C'est à dire ranger les affaires de Jenny, laver le linges de Jenny préparer les repas de Jenny pour quand elle reste seule le soir. Oui elle a beau avoir quinze ans je m'en occupe encore autant que lorsqu'elle a commencé à vivre avec moi. J'ai beau râler parfois je ne la laisserai retourner là-bas pour rien au monde. Même si ce n'est pas évident tout les jours de subvenir au besoin de deux personnes.

*

En début de soirée, je me rend dans le parc où l'on se donne régulièrement rendez vous avec Tallulah, il est à mi-chemin entre nos deux appartements.  Je m'approche de notre point de rendez-vous habituelle, le troisième banc sur la droite celui en face de la fontaine. J'arrive la première et m'installe confortablement pour l'attendre. j'observe le monde qui m'entoure; les enfants qui courent; les couples sur les bancs à se bécoter. Cela m'arrive même de fermer les yeux et d'écouter tout simplement, le vent dans les feuilles, le clapotis de l'eau de la fontaine, les éclats de rires qui s'élèvent dans le ciel ou juste le bruit des pas sur le sol … j'aime écouter le monde de cette manière. À la fois proche et à distance. J'attrape mon téléphone pour pianoter  "je t'attends comme d'habitude au même endroit." je range mon téléphone quand je sens une goutte me tomber sur le bras, je cligne des yeux, quand une nouvelle tombe sur mon épaule... je soupir avant de me retrouver sous une averse, je saute sur mes pieds en regardant le ciel ce n'est vraiment pas mon jour, j'essaye de me mettre à l’abri sous un arbre en fermant ma veste pour rester au chaud. Je soupire espérant que de son côté Tallulah a pensé à prendre un parapluie ...

la fille qui me plait bien va ma retrouver dans un parc sous la pluie, je ressemble à tout sauf à quelqu'un d'attirant ... je soupir en observant mon jeans qui me colle à la peau avec toute cette eau.
   © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm on my way to paradize " ft tallulah   Jeu 15 Oct - 10:42


   i'm on my way to paradize
   Ne te retourne pas, suis toujours l’horizon, laisse derrière toi tes peurs, tes déceptions. Quand vient la nuit, s’effacent les apparences et il ne reste que l’essentiel, l’évidence •••
Allongée en plein milieu de mon salon, j’observe le plafond comme si c’était un grand chef d’œuvre. Totalement perdue dans mes pensées, ce qui est compréhensible après la bombe que m’a lâché Zeke il n’y a pas longtemps. J’en reviens pas qu’il m’ait demandé de me marier à son mec et même si je comprends l’urgence de leur situation, j’avoue que ça m’a choqué. Certainement parce que je m’attendais pas à une telle demande, j’étais à des années lumières de me douter qu’un jour, je me retrouverai dans une telle situation. C’est effrayant de me dire que leur futur repose sur mes épaules, à chaque fois que j’y pense, je sens cette boule d’angoisse apparaitre au creux de mon estomac. Je ne peux clairement pas laisser tomber mon meilleur ami de la sorte, Zeke mérite d’être heureux, d’un autre côté, si je m’embarque dans cette histoire, quelles seront les conséquences sur ma vie ? Aussitôt, mon esprit se tourne vers Carter, elle et moi c’est… compliqué alors est-ce qu’accepter la proposition de Zeke ne ferait pas qu’empirer les choses ? Prendre une décision est difficile même si je dois bien avouer que la balance penche dangereusement du côté de mon meilleur ami.

Lorsque je baisse de nouveau mon regard vers la seule horloge de mon appartement, je me rends compte que ça fait presque deux heures que je suis restée prostrée au sol et aussitôt, je décide qu’il est hors de question de rester à me lamenter de la sorte, ça ne me ressemble pas. Je dégaine mon téléphone de ma poche, demandant à ma tête blonde préférée de me retrouver à notre parc dans la soirée. Je sais qu’avec Carter, je vais pouvoir me changer les idées, penser à autre chose et me détendre un peu car avec elle, c’est toujours comme ça et c’est ce que j’aime chez elle, son petit grain de folie qui fait que chaque moment en sa compagnie est toujours un pur plaisir. Ça et aussi le fait qu’elle est tout simplement belle à tomber, je crois n’avoir jamais rencontré de femme aussi belle qu’elle, son regard me fait craquer et son sourire… il me donne le vertige. Bref, tout ça pour dire que je suis tout simplement impatiente de la retrouver.

Et je passe donc le reste de la journée à osciller entre impatience et angoisse, n’arrivant pas à me sortir de la tête Zeke et Cory. C’est donc avec grand plaisir que je quitte mon appartement, le skate à la main et mon habituelle casquette sur la tête, sautillant presque sur place à l’idée d’enfin retrouver Carter. Ça fait à peine cinq minutes que je marche en direction du parc que je sens quelques gouttes tomber sur mes épaules, forcément, il faut qu’il se mette à pleuvoir. Je laisse échapper un soupire avant de me protéger de la pluie qui se met à tomber plus fort à l’aide de mon skate. Marchant plus vite, je finis par arriver au banc, mais n’y voyant pas Carter, j’observe les alentours, espérant ne pas l’avoir loupé mais mon regard se pose sur cette petite silhouette qui tente tant bien que mal de rester à l’abri.
Je me précipite aussitôt vers elle, le skate toujours au-dessus de ma tête, lui lançant un énorme sourire, me sentant déjà beaucoup mieux. Arrivée à sa hauteur, je dépose un rapide baiser sur sa joue pour la saluer. « -Salut beauté humide. » Je laisse échapper un rire en voyant son étant avant de passer mon bras autour de sa taille pour l’attirer contre moi et venir la protéger avec mon skate et ce simple contact envoie une immense décharge dans l’ensemble de mon corps, me faisant frissonner au passage. « -Je pense que nos plans sont tombés à l’eau. » Bon d’accord, c’était assez facile à faire comme blague mais je ne pouvais vraiment pas ne pas la faire. Encore une fois, j’observe le parc, me rendant compte que nous sommes les deux seules folles à s’y trouver encore et lorsque mon regard s’arrête sur la fontaine, une idée me vient en tête. « -Cap ou pas cap d’aller piquer une tête dans la fontaine ? Trempée pour trempée, autant faire les choses bien non ? » Je tourne mon regard vers elle, un sourire de défi sur les lèvres tandis que je hausse les sourcils.
   © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm on my way to paradize " ft tallulah   Jeu 15 Oct - 19:21


   We've come too far to give up now.
   Un jour sans réponse, on croit à une stratégie. Deux jours sans réponse, on se vexe. Trois jours sans réponse, on tombe amoureux. •••
S'attacher à quelqu'un ce n'est pas une chose évidente pour moi. Je fuis les relations sérieuses comme la peste. Je n'ai pas envie de finir comme ma génitrice et pour moi l'amour durable n'existe pas. Je suis du genre à tourner autour sans jamais m'y laisser prendre. Pourtant je crois qu'en ce moment je ne tourne plus très rond. Je me suis rapprochée de Tallulah sans même m'en rendre compte. Au début c'était à coup de défi, à coup d'adrénaline, mais maintenant quand on se frôle la tension entre nos deux corps est palpable. Je ne sais pas vraiment sur quelle pente glissante nous nous trouvons mais je suis certaine d'une chose. Entre nous c'est plus que le simple "tu me plais" habituelle. Je me sens comme un volcan sur le point de faire éruption ...

Je soupir en voyant toute cette pluie. Puis je tourne la tête observant une silhouette bien connue à l’abri sous un skatebord, c'est bien du Tallulah ça... je la regarde approcher en silence. Elle est canon c'est un fait. Son corps, sa façon de bouger, son visage, son sourire et ses yeux sombres... elle se rapproche plus rapidement, je lui souris quand elle arrive à ma hauteur avant de me retrouver en un rien contre elle sous son skateboard pour une pseudo protection. Je la regarde dans les yeux avant de me pencher pour embrasser la commissure de ses lèvres avant de tendre la main pour récolter quelques goutes. « -Je pense que nos plans sont tombés à l’eau. -Cap ou pas cap d’aller piquer une tête dans la fontaine ? Trempée pour trempée, autant faire les choses bien non ? » j'observe son sourire avant de retirer ma veste en cuir qui ne va pas aimé plus que ça un bain forcé dans la fontaine. Je la fais glisser lentement le long de mes bras comme lors d'un strip-tease tout en la dévorant du regard... Piquer une tête dans la fontaine rien de plus simple. Je lui tend ma veste avant de me diriger vers la fontaine montant sur le rebord en faisant le tour en tendant les bras comme un funambule.

Je me tourne vers Tallulah « Cap !» je saute dans l'eau glacée, en poussant un petit cri de surprise « elle est gelée !» je me retrouve en un rien de temps complètement mouillée. Je suis bonne pour un rhume mais hors de question de perdre à ce jeu. Je sautille tout en regardant Tallulah remontant sur le rebord avant de sortir hors de l'eau m'approchant d'elle en souriant me plantant devant elle « cap de me réchauffer?» des sous-entendus ? Oui il y en a des tas avec elle...
   © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i'm on my way to paradize " ft tallulah   Lun 19 Oct - 14:37


   i'm on my way to paradize
   Ne te retourne pas, suis toujours l’horizon, laisse derrière toi tes peurs, tes déceptions. Quand vient la nuit, s’effacent les apparences et il ne reste que l’essentiel, l’évidence •••
Carter ne cesse de me surprendre, avec sa spontanéité naturelle, j’ai l’impression que chaque moment passé en sa compagnie est une nouvelle aventure et en la voyant retirer sa veste, je sens qu’aujourd’hui ne sera pas différent des autres fois. Et quelle sensualité, je suis obligée de me mordre la lèvre inférieure pour éviter de me jeter sur elle et l’embrasser à pleine bouche. C’est terrible, Carter a ce petit quelque chose qui me fait toujours baisser ma garde lorsque je suis en sa compagnie, elle réussit toujours à me faire remettre en question mes principes, en particulier celui de ne pas me mettre en couple. Pour elle, j’ai bien l’impression que je serai capable de me laisser passer la corde au cou, et si cette simple idée me terrifie, c’est également une pensée délicieuse de savoir que je le ferai pour quelqu’un comme elle.
Je ne perds pas une miette de ce semblant de strip-tease, de toute façon, je n’arrive pas à détacher mon regard d’elle, elle m’a envouté et à cet instant précis, mon monde ne fait que tourner autour d’elle. C’est ridicule et contre tout ce en quoi je crois mais je n’arrive tout simplement pas à faire autrement. Je me saisis de sa veste qu’elle m’a tendu et la suis du regard, regardant ma jolie blonde faire l’imbécile autour de la fontaine avant de finalement m’annoncer qu’elle est cap. Je me mets à rire comme une folle en la voyant plonger dans la fontaine et rigole encore plus lorsqu’elle se met à crier à cause de la température de l’eau. Elle est tellement adorable, elle ne veut absolument pas perdre, ce qui rend notre petit jeu tellement amusant, j’aime avoir quelqu’un capable de me tenir tête comme elle réussit si bien à le faire.

Je me doute qu’elle prépare quelque chose en retour lorsque je la vois revenir vers moi, trempée de la tête aux pieds mais c’est avec un grand sourire que j’accueille son petit défi. Si seulement elle pouvait se douter à quel point c’est avec grand plaisir que je vais le réaliser. « -Oh il doit y avoir moyen de faire de la place pour deux dans ma veste ! » En réalité, je sais que ma veste est bien trop petite pour nous accueillir toutes les deux, mais ce n’est qu’une simple excuse pour la serrer contre moi. J’attrape ses mains pour la guider vers moi avant de l’obliger doucement à venir glisser ses mains autour de mes hanches, bien au chaud à l’intérieur de ma veste et lorsque son corps touche enfin le mien, je me mets à frissonner, en grande partie parce qu’elle est tout simplement gelée mais également parce que c’est toujours agréable de la tenir ainsi.
Je glisse mon visage dans son cou, tentant ainsi de la réchauffer du mieux que je peux tout en me laissant enivrer par son odeur. Elle sent tellement bon que c’est impossible de résister, et tandis que mes mains se baladent dans son dos, je viens déposer une premier très bref baiser dans son cou. Je resserre mon étreinte autour d’elle, comme effrayée de la voir s’enfuir loin de moi. Puis je viens de nouveau déposer mes lèvres sur la peau de son cou mais cette fois-ci de manière plus langoureuse, faisant durer le plaisir. J’ai envie de la mordiller légèrement mais je me dis que je suis certainement déjà allée trop loin.

Prenant conscience que si je n’arrête pas maintenant, je risque de totalement déraper, je m’éloigner légèrement d’elle, assez pour que nos regards puissent se croiser. « -Ok, ce n’est certainement pas la meilleure méthode, je pense qu’un bon chocolat chaud aura un meilleur effet. » Je glisse ma main dans la sienne avant de prendre la direction du café le plus proche du parc. « -Je t’invite, donc t’as le droit de te faire plaisir. » dis-je en ajoutant un petit clin d’œil. Rester dehors par ce temps serait une mauvaise idée et si je reste seule avec elle…
   © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i'm on my way to paradize " ft tallulah   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm on my way to paradize " ft tallulah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: writing history. :: GAME OVER-