AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI ; http://mebeforeyou.forumactif.org/

Partagez | 
 

 TAZERY ✘ We were meant to be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Moriarty
one of us
avatar

(FACE, ©) : Harry Styles, © bittersweet & tumblr.
(PSEUDO) : bloodstream/marion.
(MEETINGS) : 278
(AGE) : 22 ans.

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : 4/5 (Shannon)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: TAZERY ✘ We were meant to be   Sam 19 Sep - 3:34

We were meant to be
Cory/Tal
feat.
Zeke


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

Un bruit de verre cassé se fait entendre et t'as l'intuition que c'est chez les Morgan que ça se passe. Pourtant, t'es encore loin de leur maison. Jack a sûrement du laisser tomber sa bouteille en s'endormant comme un déchet sur un des fauteuils de la maison. T'espère seulement, que ce n'est pas parce qu'il a frappé ton petit ami. Tu réprimes ton envie d'envoyer un message à Cory pour savoir comment il va. C'est toi qui a décidé après votre conversation à propos du mariage que tu avais besoin de temps. Pourquoi faire ? Simplement pour te faire à l'idée que c'est à Tallulah que tu vas demander de devenir la femme de ton petit ami pour que son père arrête de l'emmerder. Cependant, même si c'est toi qui a proposé l'idée, maintenant tu le regrettes. Tu le regrettes parce que tu sais que c'est la meilleure solution. Tu ne laisseras personne d'autre toucher Cory et tu préfères que ce soit elle plutôt qu'une salope qu'il a déjà sauté. Seulement, t'as peur. Ouais t'es effrayé à l'idée qu'il puisse préférer les courbes voluptueuses de Tal plutôt que ton corps d'homme. T'as peur qu'il se rende compte que finalement, ce n'est pas toi qu'il veut dans sa vie, mais Tallulah. T'es tellement effrayé par cette idée qui te trotte dans la tête depuis des jours maintenant que tu n'en dors plus. Tu ressembles à un zombie et tu fais peur à voir. Ta famille voit que tu ne vas pas bien, mais tu les remercies de ne pas te poser de question. Tu sais que si l'un d'eux le fait, tu exploseras et tu risques de te foutre à pleurer. Et c'est hors de question. Tu ne veux pas montrer tes faiblesses. T'es un homme fort, pas une lopette. Alors tu ravales tout ce que tu penses, tout ce que tu ressens et t'attends.

Tu sors de tes pensées par les cris qui proviennent de la maison de Cory. T'es presque arrivé devant chez eux mais tu te mets à courir pour voir Cory sortir le nez en sang. Tu veux le rejoindre mais il te dissuade de le faire d'un regard et tu comprends qu'il ne veut pas que tu viennes. Seulement, il est hors de question que tu le laisses comme ça dans cet état. Tu vas pour le rejoindre quand Morgan senior sort lui aussi de la maison, avec les poings ensanglantés. Le tien de sang ne fait qu'un tour alors que tu te retiens de toutes tes forces d'aller le voir pour le tuer. Il a osé faire du mal à celui que tu aimes. Tu vas lui rendre au centuple. Alors que tu vas pour le frapper, le téléphone sonne et il rentre pour répondre, ou plutôt pour aboyer dans le combiné. Puisqu'il est occupé avec son interlocuteur, tu t'avances prudemment de Cory. Mais il te fusille du regard comme si t'avais la peste. T'as compris le message et tu continues ta route vers chez toi. T'es blessé que même dans un moment pareil, il fasse passer sa réputation avant le fait que tu t'inquiètes pour lui. Tu voudrais lui faire comprendre que le voir dans cet état te donne envie de vomir. Tu retiens tes larmes et quand tu passes près de lui, tu lui murmures. « Dans cinq minutes chez moi... Passe par derrière. » Tu sais qu'il sera là. Tu rentres vite chez toi et sors ton téléphone de ta poche. Tu tapes sans réfléchir le numéro de Tallulah. Tu as pris ta décision, tu vas lui demander aujourd'hui parce que tu ne peux pas laisser ça passer. « Tal, c'est moi ! Faut que tu viennes à la maison le plus rapidement possible... J'ai besoin de toi. »

Pas un bonjour rien, mais tu n'as pas le temps. Une fois que c'est fait, t'attends même pas qu'elle te réponde, tu raccroches et va chercher la trousse de secours de Trisha dans sa chambre. Heureusement pour toi, la maison est vide. Bon ta famille est au courant de ta relation avec Cory, mais t'as pas envie de les voir et surtout pas quand tu sais que tu vas faire la pire connerie de ta vie. Une fois la trousse en main, tu entends la porte de derrière s'ouvrir. Elle n'est jamais fermée et Cory le sait. Tu descends alors et tu le voix en plein milieu de la cuisine. Même s'il a eu le temps d'essuyer grossièrement le sang de son visage, il y en a encore. Tu remarques même un hématome plus vieux de quelques jours sur sa pommette droite. Tu t'approches de lui et ta main vient se poser sur son visage dans un geste tendre. « Je suis désolé. C'est ma faute si t'es dans cet état... J'aurai jamais du prendre du temps pour réfléchir. » Lentement, pour qu'il puisse se dérober s'il veut, tu t'avances et déposes tes lèvres sur les siennes. T'entoures sa taille de tes bras et tu le serres un peu contre toi. Il grogne de douleur et aussitôt, tu lèves son t-shirt et tu vois un autre hématome sur ses côtes. La colère revient et tu serres les dents en même temps que les poings. « Un jour, j'vais le tuer ! J'te jure que je vais lui faire vivre pire que ce qu'il t'a fait subir pendant toutes ses années. » Tu es méconnaissable tellement ta voix est sourde et sifflante. On dirait que tu es prêt à sauter à la gorge de Morgan senior à tout moment. D'un geste de la main tu demandes à Cory de s’asseoir. Une fois que c'est fait tu lui enlèves carrément son t-shirt pour le soigner, peut t'importe combien il proteste.  

Pendant que tu nettoies son visage, tu évites de croiser ses yeux verts. T'as pas envie qu'il voit que tu as juste envie de frapper son père si fort qu'il ne se relèvera probablement jamais. T'as fini de t'occuper de son nez quand la sonnette de ta maison retentit. « Entre Tal ! » Tu laisses Cory dans la cuisine et te diriges vers ta meilleure amie qui te regarde d'un air inquiet quand elle voit le sang qu'il y a sur tes mains. « Avant que tu t'inquiètes, c'est pas le mien ! C'est celui de Cory... » Devant Tallulah, ça te dérange pas de te montrer faible, parce qu'elle te connaît par cœur et que même si t'essaies de le cacher, elle sait toujours quand tu vas mal. « T'en fais pas ! Ça va aller... Il est dans la cuisine viens. » Tu lui fais signe de te suivre et tu retournes dans la cuisine où Cory est maintenant debout. « Reste assis le temps que je te soigne Cory ! » D'ordinaire, tu l'aurais appelé Morgan, mais là aujourd'hui t'as pas envie de faire la relation entre lui et ce connard qui l'a frappé quelques minutes plutôt.

© Gasmask




la tête de Zeke:
 

_________________


Love can be frightening for sure
casey and shannon ⊹ I see you when I close my eyes scared to hold you every night.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   Dim 20 Sep - 17:29

We were meant to be
Cory/Zeke
feat.
Tal


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

La musique résonne dans le garage, me coupant un peu du monde extérieur et me permettant de me concentrer pleinement sur ce que je suis en train de faire. Les mains plongées dans le moteur de ma voiture, j’essaie désespérément de remplacer la pièce défaillante qui l’empêche de démarrer correctement. Ça m’agace car à part me couper à plusieurs reprises les mains, je n’arrive pas à vraiment à faire ce que je veux, mais je ne suis clairement pas du genre à abandonner si facilement, je ne baisse jamais les bras et ce n’est pas un satané moteur qui va venir à bout de mon entêtement. Après m’être essuyé le front en y laissant une belle trace de cambouis, je replonge mes mains dans le moteur, la langue légèrement ressorti, comme si ça allait m’aider à rester concentrée. Finalement, la pièce se place enfin correctement me faisant sautiller de joie à l’idée que j’ai enfin réussi à réparer le moteur.
Après m’être nettoyé les mains dans un vieux chiffon, je monte au volant de ma vieille voiture. Elle est vieille, en piteuse état et mériterait encore bien des améliorations au niveau du moteur, mais j’ai acheté ce que j’ai pu avec le peu de budget que j’avais. Quelque part, ce n’est pas plus mal, passer du temps dans le garage me permet de m’éloigner de cette solitude presque permanente quand je suis à la maison. Je suis persuadée que si je quittais la maison, mes parents ne s’en rendraient même pas compte, l’indifférence avec laquelle je peux vivre ma vie m’a toujours peiné, et souvent je me  réconforte en me disant qu’il y a bien pire que ma situation dans la vie et que je n’ai donc pas le droit de me plaindre.
Je reporte mon attention sur la voiture et pousse un petit cri de joie lorsque le moteur démarre sans problème, il fait encore un bruit étrange dont je vais devoir m’occuper mais j’ai au moins réussi à régler un problème. Lorsque je ressors de ma voiture, l’envie me prend d’aller faire un petit tour, sans but précis, juste conduire et voir où mes envies vont me mener. De toute façon, je n’ai rien de prévu alors autant passer le temps de manière agréable. Je file donc prendre une douche pour me décrasser.

Je suis en train de m’habiller lorsque mon téléphone se met à sonner, je dois presque retourner ma chambre pour le retrouver dans la poche centrale de ma salopette de travaille. Le nom de Zeke est affiché sur mon écran et je ne perds pas une minute pour répondre avec un grand sourire. « -Salut mon grand ! » Mais entre le son de sa voix et ce qu’il me dit, il s’efface rapidement, ne laissant alors place qu’à une terrible inquiétude. Surtout que cet idiot raccroche sans même m’en dire plus, laissant mon cerveau imaginer le pire.
Je crois n’avoir jamais été aussi rapide à m’habiller, et mes chaussures enfin enfilées, je ne perds pas une seule seconde et file en direction de la maison des Freeman, les cheveux encore mouillés et absolument pas brossés. Je dois avoir l’air d’une folle comme ça mais c’est bien le dernier de mes soucis, si Zeke m’a appelé, c’est qu’il doit y avoir un problème.
Je sonne rapidement à la porte, tapant du pied pour tenter d’évacuer le stress qui me ronge depuis quelques minutes. A cet instant, je le hais pour me mettre dans un tel état et en même temps, je suis impatiente de pouvoir le voir et m’assurer qu’il aille bien. Sa voix m’invite à entrer, je ne perds pas une seconde pour m’exécuter et commence à totalement paniquer lorsque je vois l’état dans lequel il se trouve. Du sang ? Mais qu’est-ce qui a bien pu se passer ? Il ne perd pas une seconde pour me rassurer, précisant que ce n’est pas son sang mais celui de Cory. Instinctivement, mes poings se ferment et mon sang ne fait qu’un tour. Cet abruti est ici ? Je suis totalement perdue et Zeke ne semble pas vouloir m’éclairer et file déjà dans la cuisine pour retrouver le bouclé. Je le suis, et lorsque mon regard se pose sur son petit ami, mes yeux s’écarquillent légèrement. Il est dans un sale état, c’est vraiment pas beau à voir. « -Mais qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Le manque d’explications commence à me mettre les nerfs en boule, surtout que je ne sais pas vraiment quoi faire alors je reste planter près de l’entrée de la cuisine, me sentant absolument inutile. « -Il faut appeler une ambulance ou au moins un médecin ! » je m’exclame en lançant un second regard à Cory dont Zeke est en train de s’occuper. Cory, je l’ai jamais vraiment aimé, d’abord parce qu’il me pique mon meilleur ami mais surtout parce qu’il ne le mérite absolument pas. Cet abruti semble plus se soucier de lui que de Zeke, alors comment lui faire confiance ? Mais le voir dans un tel état, je ne suis pas sans cœur non plus. « -Et est-ce que vous allez m’expliquer ce qu’il s’est passé ! » Je commence à légèrement perdre patience maintenant.
© Gasmask





Dernière édition par Tallulah Reid le Jeu 15 Oct - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shannon Mortimer
one of us
avatar

(FACE, ©) : Louis Tomlinson ©life burns
(PSEUDO) : Life Burns
(MEETINGS) : 762
(AGE) : 24 printemps

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : ✘Casey♥
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   Dim 27 Sep - 13:46

We were meant to be
Zeke/Tal
feat.
Cory


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

Il espère pouvoir avoir le temps de partir avant que son paternel ne se réveille de son état léthargique, mais malheureusement pour lui, Jack est debout, une nouvelle bouteille à la main, lui barrant l'accès de l'entrée et un air furieux sur le visage, lorsque Cory descend, après avoir s'être préparé, pour sortir, où il ne sait pas, tant que c'est loin de la demeure Morgan. « Où est-ce que tu crois aller comme ça petite merde ? Faut qu'on cause nous deux. » Le bouclé sait déjà parfaitement ce qui l'attend derrière ces paroles, tout comme il sait qu'il ne pourra aucunement l'éviter quoiqu'il dise ou qu'il fasse, mais il essaye quand même. « S'il te plaît papa, pas maintenant, je vais être en retard. » Ce n'est pas vrai, mais qu'il dise ou non quelque chose, il va prendre quand même, alors quitte à se faire frapper, au moins qu'il y ait une raison derrière. Le bouclé avance, corps tendu, près à ce qui va suivre, parce qu'il sait qu'il n'arrivera pas à franchir la porte tout de suite. Il se fait d'ailleurs repousser violemment par son père une première fois, pas de dégâts, juste un vacillement et quelques pas en arrière. « Je t'ai dit qu'on doit parler ! Alors cette fille tu vas me la trouver ? » Cory lève les yeux et soupire. « Tu me regardes quand je te cause. » Et première gifle. Le jeune homme ne bouge pas, ne bronche pas, pourtant une légère douleur est déjà là, Morgan senior a frappé pile là où il y a un reste d'hématome d'une autre dispute du genre quelques jours plus tôt. « Justement, si tu me laissais passer au lieu de me séquestrer ici, je pourrais aller en chercher une... de fille. » Il sait qu'il ne devrait pas employer ce ton avec Jack, mais c'est plus fort que lui, il n'est plus un môme complètement apeuré et il a ce fichu caractère, créé de toutes pièces par la violence paternelle, sa façon à lui de se protéger des autres. Mais face à son père, ça ne sert à rien, ça n'a jamais servi à rien d'autre qu'empirer la situation. « Tu sais que j'aime pas qu'on se foute de moi ! » Et ce sont ses côtes qui morflent, le premier coup de poing vient de percuter violemment sa peau. Cory ne pli pas et essaye encore de sortir. Cette fois son père l'attrape par le col de son t-shirt et le plaque dos à la porte, pour s'acharner sur son estomac. Ça y est, il est parti. Quand il est lancé, surtout quand il est complètement bourré comme ça, Morgan senior se retrouve dans une frénésie de violence et le jeune homme sait qu'il ne pourra rien faire d'autre que de la subir. Heureusement dans ces moments-là, la force de son père surpasse de loin la sienne, alors il n'essaie même pas de se défendre, il n'a jamais su se défendre ou s'imposer devant son géniteur. Ce qui semble paradoxal, quand on sait qu'il fait plus ou moins sa loi à l'extérieur.

Il n'y a qu'après avoir envoyé un coup de poing sur le nez de son fils que Jack tangue, l'élan pris pour son geste et l'alcool dont il est imbibé lui ont fait perdre l'équilibre, ce qui permet à Cory de prendre cet instant pour pousser son père qui tombe sur les fesses et sortir de la maison en courant, tout en se tenant le nez pour tenter de stopper vainement son saignement. En sortant, il aperçoit au loin Ezekiel, mais tente de lui faire comprendre qu'il ne doit pas venir. Ce n’est pas qu'il n'en a pas envie, c'est juste qu'il connait son père et qu'il ne veut pas prendre le risque que Jack tombe sur Zeke, parce que vu dans l'état où il est, il ne sera pas en mesure de protéger le châtain. Ce qui est confirmé par Morgan senior qui arrive derrière. Sauvé par le téléphone, son paternel fait demi-tour et retourne chez eux. Il fusille du regard Ezekiel qui vient vers lui quand même, mais Cory a peur. Et si son père revenait ? Le bouclé frissonne et hoche légèrement lorsque son petit ami passe près de lui. Dès qu'il n'est plus dans son champ de vision, il vérifie en se retournant que son père ne va pas revenir et effectivement, la porte d'entrée du domicile a été fermée. Il souffle un peu, et se dirige d'un pas le plus rapide possible vers l'arrière de la maison des Freeman. Avant d'entrer, il s'essuie le nez grossièrement à l'aide de son t-shirt, ce n’est pas ce qu'il y a de mieux, mais il n'a pas envie que Zeke s'imagine le pire. Une fois fait, il entre, il a l'habitude de passer par là, et sait donc que la porte n'est jamais fermée. « Zeke ? » Pas de réponse. Il jette un oeil, il ne le voit et avance jusqu'à la cuisine. Il entend marcher à l'étage, alors il attend simplement que le châtain descende, mains, poings fermés, enfoncés dans les poches de son jean. Son coeur se serre quand Ezekiel lui touche la pommette et s'excuse. Cory secoue la tête en esquissant un début de sourire, tentative pour rassurer son petit ami. « C'est pas de ta faute Zeke. » Il se laisse étreindre, mais la douleur est trop forte et il ne peut réprimer le grognement qui indique au châtain qu'il a mal. « Laisse, c'est rien. » Évidemment, Zeke s'empresse de regarder sous son t-shirt, même si Cory tente de l'en empêcher. Ça le touche de le voir s'inquiéter pour lui, mais ses mots et l'intonation utilisée lui font peur et le bouclé ne sait pas comment lui dire qu'il ne doit pas s'en mêler, parce qu'il ne veut pas qu'il subisse la même chose. C'est son problème à lui, pas le sien.

Ezekiel ne lui laisse pas le temps de dire quoi que ce soit, pas plus qu'il ne lui laisse le choix en l'obligeant à s'asseoir et en lui ôtant son t-shirt, malgré ses protestations. « Zeke, laisse tomber s'il te plaît. » En vain, sa voix n'est en rien autoritaire comme il peut l'être d'ordinaire, le preuve en est qu'en temps normal, il aurait appelé le châtain par son nom de famille à ce moment précis, alors que là, il a simplement prononcé sont surnom. Instinctivement, une fois torse nu, Cory vient placer ses bras devant lui, mais il ne peut cacher l'étendue de la marque bleue qui décore à présent son abdomen. Il n'est pas à l'aise, il se fait honte d'être là, à être soigné par son copain et s'il n'avait pas autant de fierté mal placée, il serait probablement en train de pleurer. Sauf que ça, c'est tout simplement hors de question. Alors il fixe Ezekiel, il l'observe son visage, cherchant à bloquer leur regard, mais ce dernier l'évite. Au moment où le bouclé s'apprête à lui faire la réflexion, la sonnette retentit. « Tal ? Pou... pourquoi elle est là ? » Sa voix se fait faible et déraille, mais une pointe de colère aussi apparait dans sa phrase. Parce que clairement, à la façon dont Zeke à répondu, il s'attendait à ce que sa meilleure amie arrive, et c'est déjà suffisamment humiliant pour lui d'être là à se faire soigner par celui qu'il aime, alors se montrer si faible devant quelqu'un d'autre, quelqu'un qui plus est ne l'apprécie pas vraiment, non c'est trop pour lui.

Cory se lève, ce qui lui arrache une grimace à cause de la douleur et il se tient les côtes d'une main, prêt à récupérer son t-shirt et à s'en aller. Mais évidemment, Zeke revient avant qu'il n'ait le temps de partir et le fait se rassoir. La demoiselle approche aussi et il voit bien qu'elle le regarde et il n'aime pas ça, parce qu'elle le voit dans un état minable, et qu'il ne veut être vu comme un être faible, ce qu'il est pourtant bel et bien. Tallulah s'énerve de ne pas savoir et commence à parler d'ambulance et de médecin. Le bouclé secoue vivement la tête. « Non ! J'ai l'habitude. N'appelle personne, ce sera encore pire après. » Encore une fois, elle cherche à ce qu'on lui explique. Cory regarde d'abord Ekekiel, puis de nouveau la brunette puis de nouveau Ezekiel. Non, hors de question qu'il lui explique ce qu'il s'est passé, il en a déjà trop dit, en sous entendant que ça arrive régulièrement. Il n'arrive pas à se résoudre à avouer à la jeune femme qu'il se fait battre par son propre père, c'est ultra humiliant. Ce n'est pas pour rien qu'il s'évertue à se montrer fort, qu'il s'est forgé cette carapace, ce masque que tout le monde connait en ville. Non, il ne peut pas le lui dire. Oui, c'est vrai que Zeke a parlé de lui demander à elle d'être sa femme, mais plusieurs jours se sont passés depuis cette discussion, et Zeke ne l'a toujours pas fait. Et même si elle accepte, est-ce qu'elle a vraiment besoin de savoir tous les détails ? « Pourquoi tu l'as appelée ? » Le visage de nouveau tourné vers son petit ami, ses yeux se sont légèrement humidifiés, il ne va pas pleurer, mais il se sent vraiment humilié d'être dans cette position de fragilité devant lui, mais plus encore devant elle. Il se sentirait presque trahi par Zeke, qu'il ait osé appeler sa meilleure amie. Qu'est-ce qu'elle fera de plus, là tout de suite ? Pas une seule seconde Cory ne s'imagine que si Ezekiel a demandé à Tallulah de venir, c'est parce qu'il s'est enfin décidé à lui demander d'être celle qui les sauvera de cette situation.
© Gasmask



_________________

Δ Sorry seems to be the hardest word
It's sad, so sad. It's a sad, sad situation. And it's getting more and more absurd. It's sad, so sad. Why can't we talk it over? Oh it seems to me, That sorry seems to be the hardest word © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Moriarty
one of us
avatar

(FACE, ©) : Harry Styles, © bittersweet & tumblr.
(PSEUDO) : bloodstream/marion.
(MEETINGS) : 278
(AGE) : 22 ans.

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : 4/5 (Shannon)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   Lun 28 Sep - 22:07

We were meant to be
Cory/Tal
feat.
Zeke


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

Ton sang ne fait qu'un tour quand tu vois le sang qui macule le nez de Cory alors qu'il sort de chez lui son père à ses trousses. T'as envie de courir le retrouver mais un seul regard de sa part et tu ne bouges pas. Pourquoi faut-il toujours qu'il agisse comme ça ? Merde quoi, son père va rien te faire, il tient à peine debout. Tu veux juste l'aider mais lui ne veut pas. Alors tu attends que Morgan senior rentre chez lui à cause de la sonnerie du téléphone et tu t'approches de Cory malgré qu'il te fusille du regard. Tu voudrais lui faire ravaler ce regard, mais à la place tu lui donnes rendez-vous chez toi dans cinq minutes. Tu sais ce qu'il te reste à faire. Cette décision que tu repousses depuis des jours, tu vas la prendre aujourd'hui. T'as pas le choix, sinon un jour tu risques d'apprendre qu'il n'a pas survécu aux coups de ce connard. Alors, une fois chez toi, tu appelles Tallulah, en mode paniqué mais tu ne lui laisses pas le temps d'en placer une. Elle doit venir chez toi de toutes urgences. Tu sais que si tu l'avais laissé parler, elle aurait voulu en savoir plus et t'as pas le temps de lui donner plus de détails au téléphone. Tu te dépêches de monter dans la chambre de Trisha pour récupérer sa trousse de secours. T'es plutôt content que personne ne se trouve à la maison. Même si tout le monde connaît ta relation avec le fils Morgan, t'as toujours un peu peur qu'ils te jugent ou qu'ils n'approuvent pas parce que ce n'est pas vraiment une relation saine pour toi. Tu le sais, ils le savent mais personne ne dit rien. La porte de derrière s'ouvre et tu l'entends rentrer. Tu te dépêches de descendre les escaliers et tu serres les dents pour ne pas hurler.

Cory a eu le temps d'essuyer le sang sur son nez, mais il apparaît sur sa manche. Tu t'excuses alors parce que c'est ta faute. C'est de ta faute s'il s'est encore fait battre par son connard de père. C'est toi qui est en cause parce que tu as mis du temps à décider à demander à ta meilleure amie de devenir la femme de ton petit ami. T'as mis du temps parce que c'est un choix difficile à faire. Tu vas remettre ton avenir dans les mains de Tal. C'est pas comme si t'allait lui demander de te couvrir pour une soirée comme lorsque vous étiez petits. Non là, elle va devenir Mme Morgan. Rien que d'y penser t'as envie de vomir, de pleurer et de hurler. Mais tu n'en fais rien. Tu te contentes de l'embrasser et de le serrer dans tes bras. Il grogne de douleur et tu relèves alors son t-shirt pour te rendre compte de la couleur rougeâtre qui apparaît sur ses côtes. Morgan senior n'y est pas allé de main morte. Cory n'a pas l'air de vouloir être soigné mais tu ne l'écoutes pas. Pour une fois, tu n'en fais qu'à ta tête et tant pis s'il te fait la gueule après. Tu ne peux pas le laisser dans cet état. Tu commences même à menacer son père avec une voix sourde et sifflante. Tu pourrais même y aller maintenant si tu n'étais pas plus préoccupé que ça par l'état de ton petit ami. Tu le forces alors à s'asseoir pour lui enlever son t-shirt et encore une fois, il râle. « Tais toi et laisse moi faire. » T'es un peu ferme et froid mais il t'énerve à ne pas accepter ton aide. C'est bon, y a personne, il pourrait faire un effort et te laisser être celui qui prend soin de lui pour une fois. Même si tu ne le dis pas, tu sais que s'il ne veut pas que tu vois ses blessures c'est pour éviter d'aller son père et qu'il te fasse la même chose.

Sauf que tu te défendrais à l'inverse de lui. Tu sais que tu aurais mal, mais lui aussi souffrirait pour tout ce qu'il a fait à celui que tu aimes. D'ailleurs, tu serres encore une fois les dents pour éviter de gueuler en voyant tous les bleus qui sont ou non estompés sur le corps de ton amant. T'évites même son regard parce que tu sais que tu vas craquer. T'es devenu vachement sensible depuis que t'es avec Cory et ça aussi ça t'énerve. Heureusement, la sonnerie de ta porte te sort de tes pensées et tu demandes à Tal d'entrer. T'entends la question de Cory sur la présence de ta meilleure amie ici, mais tu ne lui réponds pas pour aller à la rencontre de la jeune femme. Elle panique dès qu'elle voit le sang et tu la rassures en lui précisant que c'est pas le tien. Et tu l’entraînes dans la cuisine où elle le découvre debout. Elle s'impatiente et demande des explications. Elle veut même appeler une ambulance ou un médecin mais Cory l'en empêche en révélant qu'il a l'habitude. Tu veux répliquer quelque chose, mais t'en as pas la force. Tu ne le regardes même pas parce que tu sais que si tu le regardes, tu vas avoir envie de tout laisser tomber et soit t'enfermer dans ta chambre ou alors aller chez les Morgan et frapper à mort ce bâtard qui s'en est prit à ton petit ami. Tallulah se met alors à réclamer encore une fois des explications et tu entends clairement le reproche dans la voix de Cory quand il te demande pourquoi tu l'as appelé. « Fermez la, tous les deux ! » Aussitôt tu t'en veux d'avoir dit ça, mais tu veux le silence pour réfléchir et s'ils se mettent à deux pour te poser des questions, tu vas pas t'en sortir. « Tal, pas besoin d'appeler une ambulance... Je gère. »

En fait, tu gères rien, mais tu veux en donner l'impression de le faire. « Et je l'ai appelé parce qu'on a besoin d'elle... Même si ça m'enchante pas plus que toi. » Tu soupires, mais encore une fois, tu lui tournes le dos. T'évites son regard et tu le poses sur celui de ta meilleure amie. Il faut que tu lui dises. Il faut qu'elle sache la raison de sa présence ici. Tu sais que tu vas chambouler toute sa vie mais aussi la votre, mais vaut elle qu'une autre fille que Cory aurait sauté pour prouver son hétérosexualité. Cependant, tu sais qu'ils vont devoir jouer au couple parfait et donc, obligé de coucher ensemble. Cette pensée te fait trembler de rage, mais tu respires un grand coup pour ne pas t'énerver. « On a besoin de toi Tallulah... » Quand tu utilises son prénom en entier, c'est que ça va devenir un sujet sérieux. Elle le sait et va sûrement flipper. Alors t'enchaînes sans lui laisser le temps de parler. « Depuis que Little Charlie a publié notre relation sur son site, on est dans la merde. » C'était le cas de le dire. Tu sais que c'est un euphémisme parce que c'est encore pire que ce que tu présentes. « Le père de Cory l'a obligé à se marier pour sauver les apparences... Pour prouver que ce que ce connard à dit n'est pas vrai... Mais ça tu le sais. » Tu viens d'avouer que tu racontes tout à ta meilleure amie. Tu ne sais pas si Cory le sait, mais tu préfères ne pas vérifier si c'est le cas ou non. « Du coup n'importe quelle fille fera l'affaire pour son père... Sauf que moi ça me convient pas. J'veux pas que ce soit une fille qu'il a déjà sauté. »

Tu parles de lui comme s'il n'était pas dans la pièce et tu le connais assez pour savoir que ça doit l'agacer. Cependant, encore une fois, tu restes dos à lui. Il faut que tu termines ce que tu vas dire. Il faut que tu largues la bombe. « Donc... J'ai pensé à toi... » La compréhension se lit sur le visage de Tal alors qu'elle assimile ce que tu viens de lui jeter à la gueule comme une merde de pigeon dans une cour de récréation. « Je sais que c'est beaucoup te demander... Mais on a besoin de quelqu'un qui connaisse la véritable nature de notre relation, qui nous couvrira et surtout qui nous laissera nous voir... » Ce sont les points les plus importants. Tu ne veux pas passer au second plan. Tu n'es pas un putain de second choix. T'es pas là pour attendre que monsieur se décide à te voir. Tu seras là tout le temps avec lui et ça doit convenir à sa femme. C'est pour ça que ta meilleure amie est la femme parfaite pour ce rôle, parce qu'elle connaît votre situation et que jamais elle ne vous dénoncera.

© Gasmask



_________________


Love can be frightening for sure
casey and shannon ⊹ I see you when I close my eyes scared to hold you every night.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   Jeu 15 Oct - 14:09

We were meant to be
Cory/Zeke
feat.
Tal


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

Je ne comprends absolument pas ce qui est en train de se passer, ni même pourquoi Zeke m’a appelé… S’il s’attend à ce que je joue les infirmières il devrait plutôt se rappeler que lorsqu’on était plus jeune j’avais « pansé » une de mes blessures à un genou avec du scotch. Et à voir la tête de Cory, je me dis qu’il certainement avoir besoin d’un peu plus que scotch. Et puis, ça m’agace également la manière dont ce dernier me regarde, comme si je n’avais rien à faire ici et je dois l’avouer, ça me donne des envies de meurtre, à croire que sa présence ici est plus légitime. Je ne peux retenir une grimace lorsqu’il me hurle presque que l’on ne doit absolument pas appeler quelqu’un, alors pourquoi je suis ici ?? Je commence sérieusement à perdre mon calme, encore plus quand Cory demande à Zeke pourquoi il m’a appelé. Toute cette situation me parait surréaliste, j’ai l’impression que rien de bon ne va en découler, cette tension présente dans la pièce m’angoisse légèrement.
Je me renfrogne carrément quand Zeke ose me dire de la fermer, je n’ai jamais apprécié que l’on me parle sur ce ton, même venant de Zeke. Je le regarde avec des grands yeux, incrédule, me demandant bien ce qui peut le mettre dans un tel état. Les bras croisés sur la poitrine, je ne quitte pas Zeke du regard, attenant impatiemment qu’il se décide à cracher le morceau. Et c’est ce qu’il fait enfin, d’abord en s’adressant à Cory. Mon aide ? Encore une fois, je ne vois vraiment pas comment je peux les aider et je ne suis pas certaine de vouloir aider le grand dadais aux belles boucles. Je fronce les sourcils en entendant mon prénom au complet, sentant mon cœur s’accélérer légèrement. Pendant quelques secondes, j’ai presque envie de quitter la pièce, je sens que je n’ai pas envie d’entendre la suite.

Plus il parle, me donnant enfin ce que je demandais depuis tout à l’heure et plus je me crois en train de faire le pire cauchemar au monde. Je n’arrive vraiment pas à croire ce que je suis en train d’entendre. J’ai presque envie de me pincer pour m’assurer que c’est bien la réalité, que Zeke est réellement en train de me demander ce que je viens d’entendre. Non, c’est tout simplement impossible, surtout qu’il connait mon amour très modéré pour Cory. Plus je l’observe, plus je me rends compte qu’il est sérieux et la mâchoire m’en tombe.
J’essaie bien de formuler une phrase mais les mots ne viennent pas vraiment dans l’ordre ce qui donne une phrase totalement incompréhensive, même par moi-même. J’essaie de me remettre du choc, passant rapidement ma main sur mon visage mais c’est très difficile d’assimiler ce que Zeke vient de me dire. « -Quoi ? » est finalement le premier mot que j’arrive à prononcer. Ma main vient prendre appui sur le premier objet qu’elle trouve pour m’empêcher de vaciller. « -Est-ce qu’il n’y a pas d’autres solutions ? Je veux dire, est-ce que tu me vois réellement dans cette situation ? » Je m’en veux presque aussitôt d’avoir dit ça, bien sûr que je me vois très bien l’aider mais aller jusqu’à faire un faux mariage, moi qui chérit ma liberté plus que tout au monde, c’est terrible de se trouver confronter à un choix qui de toute façon, me rendra malheureuse d’une façon ou d’une autre. « -Enfin, est-ce que tu me vois réellement me marier avec… lui ? » dis-je en pointant Cory du doigt. Je comprends que la situation dans laquelle ils se trouvent est difficile mais c’est de Cory que l’on parle, ce connard notoire qui ne fait pas que rendre heureux mon meilleur ami.

Je m’avance vers Zeke mais garde une certaine distance entre eux et moi. En les voyant comme ça, je me rends compte à quel point ce qu’ils sont en train de me demander, enfin en l’occurrence Zeke, est très égoïste. Je réalise que Zeke est en train de me demander de mettre ma propre vie de côté pour  qu’ils puissent vivre la leur. Est-ce égoïste de ma part d’hésiter ? « -Tu sais que je suis et je serai toujours là pour toi mais… » L’image de Carter me vient à l’esprit, elle et moi, c’est très compliqué mais est-ce qu’accepter ce que me demande Zeke ça ne serait carrément pas faire une croix sur cette relation ? Est-ce que j’en suis capable ? Est-ce que j’en ai envie ? « -Mais, il n’y a vraiment pas d’autres solutions ? » Je me dégoute un peu, me sentant mal à l’aise de balancer comme ça entre deux décisions, incapable de trouver les mots pour réconforter Zeke, mais qu’y a-t-il à faire pour arranger cette situation ?
© Gasmask



Revenir en haut Aller en bas
Shannon Mortimer
one of us
avatar

(FACE, ©) : Louis Tomlinson ©life burns
(PSEUDO) : Life Burns
(MEETINGS) : 762
(AGE) : 24 printemps

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : ✘Casey♥
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   Sam 17 Oct - 15:05

We were meant to be
Zeke/Tal
feat.
Cory


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

Question stupide bien évidemment. Il aurait dû y penser tout seul que si le châtain a appelé sa meilleure amie, c'était par rapport à leur dernière discussion il y a quelques jours, sur le chantier où il travaillait. Mais ça le fait un peu plus culpabiliser encore plus de voir que Zeke a fini par se décider parce qu'il n'a pas été capable de tenir tête une fois de plus à son paternel. Cory essaie de se montrer dur et fort, mais en fait il n'est rien d'autre qu'un être faible et incapable de prendre les bonnes décisions. Tout ce qu'il sait faire, c'est faire souffrir les autres et embarquer les gens comme Ezekiel et encore plus Tallulah dans des histoires dont ils ne devraient même pas être concernés. En fait, le bouclé prend peu à peu conscience qu'il ne vaut pas grand-chose et se dit que pour le bien de tout le monde, il ferait mieux de les tenir éloignés de lui. Il est un véritable aimant à problèmes. Alors puisque Zeke lui a demandé de la fermer, pour une fois, il obéit, il se tait et regarde assis, en spectateur la scène entre son petit ami et la meilleure amie de ce dernier. Et plus la jeune femme parle et plus il sent qu'elle va refuser, plus il sent que leur dernier espoir est en train de s'envoler avec ses hésitations. En même temps, il ne peut pas vraiment la blâmer, il ne l'aime pas spécialement, elle ne l'aime pas non plus, comment oser espérer qu'elle accepterait de cohabiter avec lui alors qu'elle ne peut pas l'encadrer ? Mais elle doit le faire, il n'y a qu'elle qui peut les aider.

Mais Cory c'est un impulsif qui ne sait d'ailleurs pas se la fermer très longtemps. Il se relève d'un bond, ce qui lui arrache au passage une grimace de douleur, il se tient les côtes, mais ne bronche pas en s'avançant vers la demoiselle, réduisant la distance de sécurité qu'elle semblait vouloir garder d'avec lui. Évidemment, il ne peut s'empêcher de jeter un coup d'oeil vers son petit ami ne cherchant pas forcément son approbation, il ne l'écoutera de toute façon pas, mais c'est sans doute, même si le bouclé ne l'avouera pas, une manière de se rassurer. Il arrive devant Tallulah, la fixe droit dans les yeux avant de comment à répondre à toutes ses inquiétudes, sur un ton bien trop sec pour la situation, seulement, il ne sait pas mettre les formes, ça sort comme il pense. « Tu penses vraiment qu'on te demanderait ça si on avait une autre solution ? » C'est vrai que l'idée de demander à Tal vient de Zeke, et que c'est lui qui vient de lui en faire part, mais utiliser ce « on » pour le définir lui et Ezekiel, est pour Cory peut-être finalement plus naturel qu'il ne le pense. Ils sont un couple, certes pas encore publiquement, mais cela n'enlève pas le fait qu'ils sont ensemble et qu'il aime Zeke, à sa manière certes, qui n'est clairement pas la meilleure des manières, mais il ne se battrait pas de la sorte pour pouvoir rester avec lui s'il n'avait pas de réels sentiments pour lui, il n'aurait qu'à le quitter, reprendre sa vie comme avant, son père lui ficherait la paix au moins sur ce sujet et tout serait plus simple. Mais non, il tient trop à son copain pour tout abandonner de leur histoire juste pour tout rendre plus facile. « Zeke te fais confiance, et malgré ce que tu peux penser de moi, je te fais confiance aussi, c'est pour quoi on te demande à toi, et pas à quelqu'un d'autre. » Cory recule un peu, rendant un peu de son espace vital à Tallulah, se rendant compte qu'en parlant il avait encore un peu plus avancé vers elle.

Le bouclé ne lâche pas la jeune femme du regard, et il se rend compte que s'ils espèrent la voir accepter cette ignoble demande, il va devoir la rassurer, pas Zeke, mais lui. C'est de sa faute s'ils en sont tous les trois là, c'est à lui de savoir la convaincre. « Je comprends que c'est un gros sacrifice qu'on te demande, mais tu n'auras pas à mettre ta vie privée entre parenthèses non plus, le seul inconvénient, c'est que comme nous, il te faudra être discrète. » Bon ben niveau persuasion, y'a mieux comme argument, avec cette dernière phrase, il a plus l'impression de s'enfoncer qu'autre chose. Il est carrément en train de lui dire, vas-y y'a pas de soucis, sort avec quelqu'un si tu veux, mais tu vas devoir imposer à cette autre personne, de vivre caché comme on le fait. Et voilà que de trois, il lui demande d'impliquer indirectement une autre personne dans leur histoire, de faire souffrir une personne de plus et qui n'a rien à voir avec tout ça, qui n'aura rien demandé. La compassion, c'est pas trop son truc, et il ne le montre pas, mais là, il prend quand même conscience de l'énormité de ce qu'ils sont en train de lui demander, à quoi il la condamne en acceptant cette proposition. C'est tout ce qu'il y a de plus égoïste au fond, ils sont en train de sacrifier le bonheur de Tal pour le leur. Si seulement Jack n'était qu’homophobe et pas si violent, ce serait plus simple, ils n’auraient pas besoin d'en arriver là, mais Cory ne veut pas prendre un seul instant le risque de voir Ezekiel sous les coups de son paternel. « Écoute, je vais te dire quelque chose qui te fera comprendre la démarche, même si ça ne m’enchante pas de le dire. À moins que tu ne saches déjà. » Là, il lance un regard vers le châtain, lui faisant comprendre ainsi qu'il a bien entendu plus tôt et qu'il a compris qu'il raconte beaucoup de choses à sa meilleure amie. Mais là n'étant pas le sujet, il n'a pas relevé avant et d'ailleurs ne reviendra probablement pas dessus, au fond il s'en fiche que Zeke dise tout à Tal, il s'en doutait, il a longtemps été jaloux de leur complicité. Il espère juste qu'il ne l'avait pas trahi sur le détail qu'il s'apprête à lui révéler. Cory a besoin du soutien de Ezekiel pour la suite, et tant pis si Tallulah le voit faible, elle a déjà vu les bleus et si elle vient à accepter, elle saura forcément qui il est vraiment. Alors le bouclé se déplace, venant chercher la main de son petit ami pour la prendre dans la sienne et la sert un peu avant de reporter à nouveau son regard sur la brunette et de reprendre la parole. « Tu as vu les bleus... Je sais que j'ai une réputation de bagarreur, mais elle me sert à cacher la vérité. » Le jeune homme n'en mène pas large, mais il a tellement de fierté, qu'il ne laisse rien paraitre, il garde le ton de sa voix toujours aussi froid, il n'y a que la manière dont il s'accroche à Zeke qui le trahit. « C'est mon père qui me fait ça et il menace Zeke si je ne me marie pas. Je ne veux pas qu'il touche Ezekiel, alors j'ai pas le choix et t'es la seule à qui on peut demander ça. » Cory est sincèrement désolé de devoir lui imposer ça, sauf que s'excuser, c'est pas vraiment dans ses habitudes, peut-être saura-t-elle le déceler toute seule, et sinon tant pis. Une chose dont il est certain, c'est qu'en lui avouant ce que Morgan senior lui fait subir, et surtout en lui avouant qu'il menace son meilleur ami, elle aura plus de scrupules à refuser. C'est sans doute dégueulasse d'utiliser ça pour la faire céder, mais vraiment, là Cory, il ne sait pas comment faire d'autre et si lui a l'habitude de se prendre les coups de son père, c'est hors de question de laisser Ezekiel subir aussi. Alors oui, il préfère se marier, même avec elle, quitte à utiliser n'importe quel moyen pour qu'elle dise oui, que de prendre le risque de voir son copain sous les poings de son connard de père.
© Gasmask



_________________

Δ Sorry seems to be the hardest word
It's sad, so sad. It's a sad, sad situation. And it's getting more and more absurd. It's sad, so sad. Why can't we talk it over? Oh it seems to me, That sorry seems to be the hardest word © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey Moriarty
one of us
avatar

(FACE, ©) : Harry Styles, © bittersweet & tumblr.
(PSEUDO) : bloodstream/marion.
(MEETINGS) : 278
(AGE) : 22 ans.

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : 4/5 (Shannon)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   Jeu 5 Nov - 14:54

We were meant to be
Cory/Tal
feat.
Zeke


 

 



 

 

I don't care what people say when we're together. You know I want to be the one who holds you when you sleep. I just want it to be you and I forever. I know you wanna leave. So come on baby be with me so happily  Δ One Direction

Aussitôt après avoir gueuler sur ton petit ami et ta meilleure amie de se la fermer, tu regrettes ton geste. C'est bien la première fois que tu leur parles comme ça. Oui, tu n'as jamais été quelqu'un qui pèse ses mots, mais là c'est au dessus de tout ce que tu as pu faire. Mais la situation l'exige. T'en viens même à regretter tes sentiments pour le bouclé. S'il n'était pas entré dans ta vie, tout ça ne serait jamais arrivé. Tu te serais contenté de suivre ton petit bout de chemin sans lui et ça tu t'en serais très bien sorti. Tu l'aurais regardé de loin comme tu l'as fait pendant des années, tu aurais fantasmé sur lui en sachant pertinemment que tu ne pourrais jamais l'avoir. Pourtant, tu l'as. Cory est à toi mais son connard de père a décidé de te l'enlever en l'obligeant à se marier avec une fille pour éviter que des rumeurs sur son homosexualité sorte. Sauf que c'était trop tard. Little Charlie avait parlé et tout le monde se doutait qu'il n'y avait pas de fumée sans feu. Alors, tu dois juste serrer les dents et demander à l'une des seules femmes de ta vie que tu n'aurais jamais voulu inclure dans tout ça de mettre sa vie entre parenthèse pour la votre. Tu sais que c'est égoïste, que tu ne penses qu'à vous. Mais tu ne peux pas faire autrement. Quitte à ce qu'il se marie autant que ce soit avec une femme que tu connais et à qui tu fais confiance. T'espère juste qu'elle ne te remplacera pas dans le cœur de ton Morgan préféré. T'arriverai pas à le supporter si ça venait à arriver. C'est toute ta vie et si tu venais à le perdre, ce serait comme si on t'arrachait le cœur.

Alors, tu expliques la situation à Tallulah. Tu veux qu'elle comprenne bien ce que tu lui demandes, qu'elle assimile bien qu'il n'y aura qu'à elle que tu puisses faire autant confiance. Sa réaction ne tarde pas à arriver. Tu serres les dents en essayant de ne pas hurler. Bien sûr que non tu ne la voit absolument pas dans cette situation. Si ça ne tenait qu'à toi, ce serait toi son mari et pas une femme. Mais tu ne peux pas, alors ce doit être Tal et personne d'autres. « Bien sûr que non... » murmures-tu pour répondre à ses questions. Non tu ne la vois pas se marier avec lui, pas plus que tu l'imagines lui faire des enfants. Parce que c'est ce qui adviendra s'ils viennent à se marier. Morgan senior voudra une descendance et donc Cory et Tal devront coucher ensemble. Rien que d'y penser, t'as envie de vomir. Pourquoi faut-il que ce genre de merde arrive toujours à toi ? Tu soupires tandis que Tal essaie de voir si vous n'avez pas d'autres solutions. Elle pense vraiment que tu l'aurais contacté, que tu lui aurais demandé de ta marier avec ton petit ami si vous aviez d'autres solutions ? Tu ouvres la bouche pour lui répondre, mais Cory te devance. Tu l'entends se lever et instinctivement tu te retournes pour l'aider mais apparemment il n'a pas besoin de toi. Ton cœur rate un battement quand tu vois sa grimace de douleur. Ta colère contre son père augmente encore un peu si c'était possible. C'est clair qu'un jour tu lui feras la peau. Tu lui rendras au centuple tout ce qu'il a fait subir à son fils pendant toutes ses années. On ne s'en prend pas impunément à quelqu'un que tu aimes sans attendre de représailles.

Bien que tu n'aies qu'une envie prendre la parole, tu laisses Cory le faire. Il a aussi le droit de s'exprimer et même si ça ne lui plaît pas vraiment plus qu'à toi, il sait que vous n'avez pas le choix. Il est hors de question qu'il continue de se faire frapper parce qu'il n'a pas trouvé la femme qui partagera sa vie. Tu observes la scène comme si tu n'y étais pas, mais tu restes quand même prêt à les séparer si jamais ça venait à devenir trop houleux entre les deux personnes qui compte le plus à tes yeux après ta famille. Tu recommences à respirer quand Cory rend son espace vital à Tallulah. Tu ne t'étais pas rendu compte que tu avais retenu ta respiration jusque là. Mais elle se bloque encore quand Cory reprend la parole. Non mais il est sérieux ! Non il ne faut pas qu'ils impliquent une autre personne dans ce trio infernal. Tu ne te pardonneras jamais si une quatrième personne venait à être impliquée. C'est égoïste, tu le sais, mais tu espères que si Tal accepte, elle ne tombe jamais amoureuse pour ne pas qu'une autre personne qu'eux ne souffre de la situation. Putain de vie de merde ! Tu voudrais intervenir, mais tes mots restent endiguer dans tes cordes vocales. Aucun son ne sort de ta bouche et donc, tu laisses, pour une fois, Cory prendre la tête des opérations. Il est moins diplomate que toi, mais c'est sûrement ce qu'il faut pour que ta meilleure amie accepte ce sacrifice. Ton petit ami reprend la parole et tu entends clairement le reproche dans ses paroles. Tu détournes même les yeux quand il te lance un regard. Oui tu lui parles beaucoup à Tal et donc, elle est à peu prêt au courant de tout ce qui se passe chez les Morgan.

Tu sais qu'il va t'en reparler plus tard. Il va sûrement te reprocher de lui avoir raconter sa vie. Tu dois trouver une excuse valable. Mais c'est pas le moment et tu reviens sur terre quand il te prend la main. Elle est froide et tu ne peux pas t'empêcher d'essayer de la réchauffer en la serrant un peu plus fort que ce que tu aurais fait habituellement. D'ailleurs, c'est bizarre d'avoir ses doigts entrelacés aux tiens. C'est rare qu'il ait ce genre de geste d'affection alors t'en profite même si la situation ne s'y prête pas forcément, pour ne pas dire pas du tout. Cory s'apprête à révéler à Tal les raisons de ses bleus et tu sais qu'il a du mal à le dire parce qu'il serre ta main comme s'il cherchait à se donner du courage. Ce ne doit pas être tous les jours qu'il annonce ce genre de chose. Heureusement tu es là pour lui et tu lui fais comprendre en traçant des cercles de ton pouce sur le dos de sa main. Tu sais pas si ça va l'apaiser ou quoi, mais au moins il sait que tu es là pour lui. Cependant, la suite ne te fait pas plaisir et sans lâcher ta prise tu te retournes violemment vers lui. « Arrête ça ! » Tes yeux lâchent des éclairs et tu es en colère contre ton petit ami. Non, il n'avait pas à parler de la menace qui planait sur lui. Il est hors de question que Tallulah accepte parce qu'une épée de Damoclès se trouve au dessus de ta tête. Tu ne veux pas qu'elle sache que toi aussi tu peux à tout moment subir les coups du paternel de Cory. « Pourquoi tu as dit ça ? Tal n'avait pas besoin de savoir que ton père me menace aussi. J'suis assez grand pour me défendre tout seul. »

A contre cœur, tu lâches la main de ton petit ami et te précipite vers la jeune femme pour la prendre par les épaules. Tu fixes ton regard sur le sien. « S'il te plaît ne pense pas à ça. Je veux pas que tu acceptes parce que tu ne veux pas que je sois frappé. Je suis assez grand pour gérer cette situation avec son père. » Seulement, plus tu avances dans tes mots et plus tu te rends compte que c'est exactement pour cette raison qu'il faut qu'elle accepte. Il n'y a rien d'autre que les coups et la fureur de Morgan senior qui vous empêche d'être ensemble. Cependant, tu reprends la parole. Il faut qu'elle accepte mais pas de cette manière. « Je sais que c'est énorme ce que je te demande. Mais il n'y a que toi qui peut le faire. Crois moi s'il y avait une autre solution, j'aurai sauté sur l'occasion... Mais il n'y a pas. Cory doit absolument se marier avec une femme. Et quitte à ce que ce soit quelqu'un autant que ce soit toi. » Tu la prends alors dans tes bras et dirige ta bouche à son oreille. Elle doit être la seule à entendre ça. « De toute façon que ce soit toi ou une autre, j'en souffrirai... » Tu sais que Cory doit le savoir mais le dire à voix haute en sa présence serait sûrement plus néfaste qu'autre chose...

© Gasmask



_________________


Love can be frightening for sure
casey and shannon ⊹ I see you when I close my eyes scared to hold you every night.
(by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TAZERY ✘ We were meant to be   

Revenir en haut Aller en bas
 
TAZERY ✘ We were meant to be
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: writing history. :: GAME OVER-