AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
L'AVENTURE CONTINUE ICI ; http://mebeforeyou.forumactif.org/

Partagez | 
 

 i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Mer 2 Sep - 13:48

i really need to drink and to see you, babe
taissa ∞ ellis
Toute la journée à tourner en rond. Toute la journée. Il détestait ça, réfléchir, se torturer l’esprit, se morfondre et ne trouver aucune solution. La faiblesse. Deux ans que ça ne lui était pas arrivé et il ne supportait pas l’idée que sa force était en train de l’abandonner. Pitoyable. Il avait passé des heures à tenter de s’occuper l’esprit. Un bain, quelques épisodes d’une série, des coups de téléphone… rien n’y faisait. Il pensait toujours. A lui. C’était obsessionnel, son esprit était obnubilé par cette simple pensée, et ça devenait insupportable. Après avoir fait une centième fois le tour de son appartement, Ellis décida de donner un bon coup de collier pour la soirée. Il fila sous la douche, y resta une bonne demi-heure puis s’attaqua au choix de sa tenue vestimentaire. Il n’avait jamais été très excentrique et préférait les vêtements banals mais qui mettaient sa silhouette en valeur. Un brin de vanité, d’égocentrisme et de prétention, et le tour était joué. Un jean foncé, un tee-shirt noir en col V, et une veste en cuir. Ca suffirait. Il ajusta ses cheveux en bataille, et sourit à son reflet. Parfait. Et afin de contrer ses idées sentimentales en carton, le danseur avait envie de se lâcher, comme il le faisait si bien, n’avoir aucune morale et se laisser aller à des pulsions animales. Il sortit de sa salle de bain et attrapa une paire de Rangers. Il les enfila, prit le stricte nécessaire dans ses poches, et quitta son appartement.

Il y avait un bar, un qu’il fréquentait tout particulièrement où l’ambiance était suffisamment bonne pour se défouler. Cependant, il était hors de question qu’il passe la soirée seul. La première personne à qui il pensa fut Taissa. Sa meilleure amie, sa seule amie, la seule femme qu’il supportait, qu’il touchait, à qui il souriait. En misogyne affirmé, l’étudiant faisait une exception à la règle avec cette demoiselle au fort caractère. Ils se ressemblaient sur beaucoup de points et étaient donc fais pour s’entendre. Lorsqu’elle était là, il se sentait plus fort, en sécurité, et pouvait se confier à quelqu’un sans craindre un regard de dégoût. Personne n’avait envie d’entendre les histoires d’une traînée, sauf Taissa. ‘’Faut qu’on se voit rapidement. J’ai fais une connerie, et j’ai besoin de BOIRE.’’ Ce fut le premier message qu’il y envoya sur le chemin. L’homme revenait. Il était là, tapit au fond de son esprit et l’obsédait, encore. Sa tête allait exploser. Et alors qu’il marmonnait des jurons à voix basse, il reçut une réponse de la brune. Il lui donna le lieu de rendez-vous, puis rangea son téléphone.

Lorsqu’il arriva dans le bar, l’animation était déjà bien présente. Les gens buvaient, riaient, la musique battait son plein et entraînait certains à se déhancher. Le bruit l’aiderait à ne pas réfléchir. Un petit coup d’œil rapide à la salle suffit à remarquer quelques proies éventuelles. De beaux garçons, certains inconnus aux yeux d’Ellis, alors que d’autres étaient sûrement des aventures passées, il ne s’en souvenait plus. A quoi bon, ils ne méritaient pas son attention à long terme. Le danseur se dirigea vers le bar, et se pencha en avant pour s’adresser à l’employé. « Un Blue Lagoon s’il vous plaît. » Le barman hocha la tête et alla s’occuper de la boisson en question. En attendant, l’étudiant se remit à scruter la pièce, adressa quelques clins d’œil aux hommes qui croisaient son regard, rien de tel pour lancer les hostilités.

Quinze minutes plus tard, Ellis avait déjà bu plus que de raison. Trois cocktails, il les enchaînait, ne laissait pas le temps à son foie d’encaisser l’alcool. Accoudé au bar, il luttait contre les vertiges qui se faisaient plus oppressants. Il se retourna, dans l’espoir de voir la jolie brune avec qu’il devait passer la soirée. Et comme un signe du destin, elle apparut dans son champ de vision et s’avançait vers lui. Ellis ouvrit les bras, renversant une partie du cocktail qu’il avait dans la main. « Heyyyyyyy baby ! » Il s’avança et la serra contre lui, déposa un énorme baiser sur sa joue et recula d’un pas mal assuré, les yeux emplis d’une ivresse évidente. « Tu m’excuseras, mais j’ai commencé sans toi. » dit-il en désignant son verre à moitié vide.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Taissa Miller
look good for you
avatar

(FACE, ©) : nina dobrev ©fae
(PSEUDO) : TOXIC GIRL
(MEETINGS) : 799
(AGE) : 25 years old

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : w/ ellis, drew
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Mer 2 Sep - 19:50

ellis ◊ taissa

i really need to drink and to see you, babe

La journée avait bien commencé. Taissa s'était levée de bonne heure pour pouvoir courir pendant qu'il n'y avait pas trop de monde dans la rue de Whitby. Elle aimait ça, c'était calme et paisible. Elle pouvait respirer de l'air pur qu'elle n'avait pas forcément chez elle. Bien qu'elle soit un peu casanière, elle préfère quand même se bouger les fesses au lieu de ne rien faire. Sa course a duré une bonne heure, ce qui n'était pas mal, mais elle en voulait plus. Alors, elle prit ses affaires de boxe et à 9h, elle était déjà dans la salle. Pendant l'entrainement, elle pensait à beaucoup de choses, surtout à des choses qui l'énervaient. Ca l'aider pour boxer. Bien sûr, il y avait des mecs dans la salle qui ne se gênaient absolument pas pour se rincer l'œil. « Vous voulez peut-être vous mettre à la place du sac de frappe ? »  Personne n'a osé répondre et Taissa continua son entrainement. Deux heures plus tard, elle finit enfin de boxer. Elle se posa deux minutes  dans les vestiaires pour souffler et boire. Elle réfléchissait à ce qu'elle pourrait faire du reste de la journée. Huuum, journée canapé ? Elle n'aime pas ça mais, elle n'avait pas tellement le choix et en plus elle était assez crevée.


Elle était enfin chez elle. La première chose qu'elle a faite, c'est d'aller se laver. Elle transpirait comme un bœuf donc, une douche s'imposait. Elle se déshabilla en laisser ses affaires par terre et elle s'enferma dans la douche. Ca a bien duré une demie heure. Et, enfin, elle sortit de la douche, attrapant sa serviette par la même occasion et elle se sécha. Elle alla vers son armoire pour prendre un pyjama car elle comptait bien rester chez elle, à rien faire. Ou presque. Une fois enfilé, il était déjà presque midi. Elle alla dans sa cuisine, en bordel. Elle ne savait pas quoi manger, mais flemmarde comme elle est, elle se fit un burger à la va vite, juste histoire d'avoir quelque chose dans le ventre mais, rassurez-vous, Taissa ne mange pas comme ça tous les jours. Elle se posa donc dans son canapé, devant la télé. Tiens, il y avait un film d'horreur, sympathique de mettre ça à midi. Elle mangea une bouchée de son burger toutes les deux minutes tout en regardant ce film.


Taissa était endormie devant le film. Il ne faisait pas si peur que ça et franchement, pour que Taissa s'endorme devant un film, c'est qu'il devait être bien nul. Elle se réveilla tout doucement et elle prit son téléphone qui était sur sa table basse. Elle vit qu'elle avait un message d'Ellis. « Faut qu'on se voit rapidement. J'ai fais une connerie, et j'ai besoin de BOIRE. » Qu'à t-il bien pu faire ? Taissa s'empressa donc de répondre. « J'arrive, t'es où ? » Il lui répondit aussitôt. Il était dans un bar. Taissa alla dans sa chambre pour se changer. Bah oui, elle ne va pas y aller en pyjama. Elle prit un jean noir, un débardeur gris. Et hop, le tour était joué. Elle s'arrangea quand même avec un peu de maquillage, pas trop non plus, Taissa déteste les voitures volées. Elle prit sa veste en cuir et mit ses chaussures, puis c'était partit.


Le bar n'était pas si loin de chez elle donc elle y alla à pied. Une fois arrivée, Elle rentra sûre d'elle dans le bar. Il y avait déjà pas mal de monde. Taissa cherchait Ellis du regard. Puis, elle décida d'aller voir au bar, il était surement là. Il ne peut être que là de toute façon ! Et bingo, il était là. Bon, à moitié là car il était déjà bien bourré. Elle s'approcha de lui et il la vit. « Heyyyyyyy baby ! » elle lui sourit et elle le prit dans ses bras et il recula d'un pas. « Tu m'excuseras, mais j'ai commencé sans toi. » De toute évidence, ça se sentait ahah. « Je vois ça. Bon, c'est à mon tour alors de me mettre bien. » Taissa avança au bar tout en enlevant sa veste pour la poser sur une chaine. « Mettez-moi ce que vous avez de plus fort s'il vous plait. Et n'essayez pas de me gruger, j'ai le même métier de vous. » dit-elle au barman. Oui, Taissa savait que les barmans ne donnaient rarement les alcools forts aux filles.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Mer 2 Sep - 20:10

i really need to drink and to see you, babe
taissa ∞ ellis
L’alcool, il en avait bien besoin en ce moment. Ellis avait toujours aimé faire la fête, dans n’importe quelle circonstance, à n’importe quelle occasion. Il avait beaucoup de mal avec la solitude et préférait se retrouver entouré de centaine de personnes plutôt que de rester cloîtrer dans son appartement. Surtout ces derniers temps. Il suffisait d’une minute pour que ses pensées les plus sombres et désordonnées ne reviennent le harceler. Il détestait cette sensation, ce mal qui le rongeait et l’évidence qui lui pendait au nez sans qu’il ne veuille l’admettre. En deux ans, il s’était fait des promesses, à commencer par ne jamais s’attacher à qui que ce soit, parce que ça faisait toujours mal. Il en avait déjà payé les frais et il était strictement hors de question que ça se reproduise. Seulement voilà, il était humain, et faible, alors comment faire pour résister jusqu’à la fin de sa vie ? C’était impossible. Et à chaque fois que cette idée le triturait, il devait boire. L’alcool le rendait plus mauvais, exécrable au possible, et toute sa morale fondait comme neige au soleil. Ce soir, il irait dans les excès, quitte à faire un coma éthylique, il s’en fichait. Rien n’avait d’importance. La seule personne capable de le consoler était une femme. Autre que sa pauvre mère à l’autre bout du monde, Taissa avait des effets curatifs assez impressionnants. De ce fait, le danseur lui avait demandé de venir, parce que si elle n’était pas là, il risquait gros.

Et alors qu’il était en train de boire seul, la brune fit enfin son apparition. Ellis l’accueillit comme il se doit, prouvant par la même occasion qu’il était déjà dans un état d’ivresse avancé. « Je vois ça. Bon, c’est à mon tour alors de me mettre bien. » Ravi d’entendre ça, l’étudiant sourit et suivit la demoiselle des yeux tandis qu’elle s’approchait du bar. « Mettez-moi ce que vous avez de plus fort s’il vous plaît. Et n’essayez pas de me gruger, j’ai le même métier que vous. » « Ouaiiiiis moi aussi tiens ! » lança Ellis en tendant son verre déjà vide au barman. Ce dernier arqua un sourcil en observant l’homosexuel, bien destiné à ne pas lui resservir une goutte d’alcool. Mais le brun n’allait pas rester sur une défaite, alors avant que l’employé ne daigne dire un mot, il se pencha sur le comptoir. « J’irais vomir dehors, promis. » Le barman haussa les épaules avec une moue satisfaite, manifestement il n’avait pas besoin de plus d’arguments. Il s’empressa de préparer les cocktails, alors qu’Ellis se penchait nonchalamment vers son amie. « On va s’éclater ce soir tu vas voir. » Un sourire mal assuré, et il se retourna pour regarder autour de lui. Il avait besoin de repérer des proies éventuelles, comme si c’était vital, obligatoire. Il remarqua un homme plus loin, châtain, une carrure sportive et un sourire à faire tomber. Ellis le désigna d’un geste du menton et fronça les sourcils. « Tu crois qu’il est gay ? Parce qu’il me rend tout… » Il simula un frisson en serrant les dents puis ricana, nerveusement. Oui, il s’en voulait de dire des choses pareilles, alors que son professeur l’envahissait. Son image dans sa tête, son sourire, ses attentions…

Les verres arrivèrent. Ellis en attrapa un rapidement et le leva légèrement en regardant Taissa. « A une nuit de folie ! » Et il but. Tout, cul sec. Probablement une mauvaise idée. Son estomac fit un tour, sa gorge se mit à lui brûler. Il grimaça et reposa le contenant vide sur le comptoir avant de sautiller sur place. « Bordel ! » Il s’essuya la bouche du revers de la main. Il allait sûrement finir dans un sale état d’ici quelques heures et avec une belle gueule de bois au réveil, mais peu importe. Il prit une profonde inspiration et s’appuya sur le comptoir, histoire de ne pas tomber à la renverse. Il adressa un large sourire à la belle brune. « Alooooors, comment ça va toi ? Dis moi que t’as des trucs croustillants à me raconter. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Taissa Miller
look good for you
avatar

(FACE, ©) : nina dobrev ©fae
(PSEUDO) : TOXIC GIRL
(MEETINGS) : 799
(AGE) : 25 years old

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : w/ ellis, drew
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Jeu 3 Sep - 14:33

ellis ◊ taissa

i really need to drink and to see you, babe

Taissa aimait faire la fête, elle avait besoin de ça pour éviter de trop penser. Trop penser à quoi ? A sa famille qui habitent au Texas. Elle s'en voulait un peu d'avoir prit la décision de partir vivre loin d'eux mais, dans un autre sens, elle était heureuse d'être là. Elle pouvait être enfin libre et, il faut se l'avouer, l'Angleterre est un pays qui l'a toujours fait rêver. Quand elle avait neuf ans, elle savait déjà qu'elle voulait vivre là-bas, dans n'importe quelle ville. Et puis, elle a des amis sur qui elle peut compter, et heureusement, sinon elle aurait fait n'importe quoi, du moins, encore pire que ce qu'elle fait maintenant. Elle aimait la fête depuis toujours et ceux qui restaient chez eux à lire des bouquins ennuyeux à mourir, elle disait que c'est juste des coincés des fesses ou alors, qu'eux-mêmes étaient ennuyeux à mourir. Ce soir, Taissa voulait surtout savoir ce qu'il se passait par rapport à Ellis. Son message était inquiétant mais, elle savait quand abordant le sujet aussi vite, ça n'allait pas le faire. Il fallait déjà tâter le terrain avant toute chose. Et, vu son état actuel, ça n'allait pas être très difficile.

Taissa était arrivée vers lui avec un sourire d’ange et une démarche de démon. Ils se prirent dans les bras et Taissa voulait aussi se mettre bien pour commencer la soirée. Elle demanda donc un verre de leur alcool le plus fort. « Ouaiiiiis moi aussi tiens ! » lança Ellis. Le regard de Taissa se retourna directement vers lui et elle sourria directement. Ellis était déjà bien amoché et il en revoulait encore, ce qui est admirable. Même Taissa aurait arrêté avant de vomir par terre. Le barman avait quand même hésité. « J’irais vomir dehors, promis. » disait-il. Taissa ria « Je le surveillerai, promis. » lança t-elle. Le barman fit une tête qui laissait à désirer et il s’en alla pour préparer leurs boissons. « On va s’éclater ce soir tu vas voir. » disait-il. « Ca j’y compte bien. » lui lança t-elle. Bah oui, elle voulait aussi prendre du plaisir et pourquoi pas, rentrer accompagnée. Elle regarda un peu autour d’elle pour voir les visages des autres personnes. Pas grand chose en vue ! « Tu crois qu’il est gay ? Parce qu’il me rend tout… » disait Ellis. Taissa regarda le jeune homme qu’il désignait. Plutôt mignon ! « Si tu veux, je peux lui faire du charme pour voir s’il l’est. » lui disait-elle tout en souriant. Il n’y a rien de mieux pour savoir si un mec était gay. S’il repoussait les avances de Taissa, c’est que c’était bon pour lui, sinon, il faudrait qu’il change de proie.


Nos verres étaient enfin arrivés. Taissa et Ellis les attrapèrent et les levèrent légèrement. « A une nuit de folie ! » disait-il. Puis Taissa but cul sec son verre. L'alcool lui avait direct monté à la tête. « Wouha, ça, ça pourrait tuer un homme. Ca va ? » lança t-elle en souriant à Ellis tout en mettant sa main sur son épaule. « Bordel ! » Ellis n'était déjà pas en très bon état mais, avec ce qu'il vient de boire, ça devait être encore pire. « Encore un autre pour moi » disait-elle au barman qui les fixaient des yeux. Mon dieu, ils avaient un papa sur leur dos. Taissa retourna son regard vers Ellis qui lui dit « Alooooors, comment ça va toi ? Dis moi que t'as des trucs croustillants à me raconter. » huuuum. « Ca va. J'ai rencontré deux mecs hier dans la rue qui ont essayé de me faire croire qu'ils me connaissaient. Mais, ils n'étaient pas degueu à regarder, donc.. » Disait-elle en rigolant. « Et toi alors ? Quelque chose de nouveau ? » elle tâtait le terrain tout doucement pour en savoir plus sur ce qui n'allait pas.


Le barman revenait avec le verre de Taissa dans les mains. Aussitôt donné, elle le but entièrement. La jeune femme n’était pas aussi sensible à l’alcool mais, celui-là était vraaaaaaaiment très fort pour le coup. Taissa regarda Ellis « Bon, on va voir si ton homme est sensible à mon charme. » lui lança-t-elle. Elle se mit debout l’air confiante et s’avança rapidement vers le jeune homme.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Ven 4 Sep - 16:18

i really need to drink and to see you, babe
taissa ∞ ellis
Il fallait absolument qu’Ellis se change les idées, qu’il n’ai plus à supporter toutes ces images et retrouve petit à petit cette personnalité à laquelle il s’était attaché ces dernières années. Et pour ça, quoi de mieux que d’enchaîner les verres d’alcool sans retenue. Il avait déjà un bon palmarès en l’espace de quelques minutes, et ne tarderait pas à se jeter sur le premier bel inconnu qui oserait s’approcher d’un peu trop près. En compagnie de Taissa, il se sentait libre, capable de tout et certain de pouvoir se confier si jamais les choses n’allaient pas. Ce qui était le cas, mais comment aborder le sujet ? Il ne pouvait pas parler de ça aussi facilement, et avec un moral aussi fragile, il risquerait de craquer à la simple évocation du prénom de cet homme qui le hantait. Mais c’était bien pour ça qu’ils étaient amis. Le danseur avait une épaule sur laquelle se reposer, une oreille attentive qui boirait ses paroles et pourrait lui remonter le moral d’un simple sourire. Ellis n’en doutait pas une seconde, mais à la simple idée de faire ces confidences, son cœur s’emballait et il se sentait mal à l’aise.

« Encore un autre pour moi. » dit-elle en se tournant vers le barman. Ellis lança un regard insistant vers ce dernier, afin de lui faire comprendre qu’il voulait la même chose. Dans un soupir, l’employé tendit deux verres, dont l’un finit rapidement dans la main de l’étudiant. Puis, il continua en passant par les questions de formalité, afin de savoir tout ce qui pouvait se tramer dans la vie de la jeune femme. « Ça va. J’ai rencontré deux mecs hier dans la rue qui ont essayé de me faire croire qu’ils me connaissaient. Mais, ils n’étaient pas dégueu à regarder donc… » Ellis haussa les sourcils avant de lever les yeux au ciel. Il but une gorgée de son verre et le reposa sur le comptoir, lourdement. Ses gestes devenaient mal assuré, il avait un vertige atroce et était partagé entre l’euphorie et le désespoir. Avec ces pensées qui le tracassaient… « Et toi alors ? Quelque chose de nouveau ? » Le jeune homme se mordilla la lèvre inférieure et regarda ailleurs. Il y avait tant de choses à dire, sa vie était mouvementée au quotidien, il pouvait passer des heures à lui raconter ce qu’il avait fait, ce qu’il avait vu… Mais là sur le coup, il ne voulait mentionner qu’une seule chose : Scotty. Son cœur se serra dans sa poitrine et il reprit une gorgée d’alcool. Il ne restait plus qu’un fond dans son verre, et le danseur observa les quelques centimètres de boisson avec une moue désespérée.

Il attarda son attention sur un homme plus loin, particulièrement attirant et il tenta de discerner ses préférences à sa façon de se comporter, ses gestes, son visage… Ce n’était pas toujours évident, mais Ellis se vantait d’avoir un don pour ce genre de choses. Dans le doute, il posa la question à Taissa pour lui demander son avis. « Bon, on va voir si ton homme est sensible à mon charme. » Ellis sourit, excité à cette idée, et observa sa meilleure amie en action. Il ne la quittait pas des yeux, observait ce qui pouvait se passer. Lorsqu’elle arriva à sa hauteur et qu’elle ouvrit une discussion, le danseur remarqua le regard de son interlocuteur. Cette façon qu’il avait de l’observer de haut en bas, ce sourire ravageur au coin des lèvres. Merde. L’homosexuel réagit au quart de tour : il finit son verre d’une traite et se dirigea vers eux d’un pas assuré, du moins, il essayait. Il bouscula quelqu’un dans sa trajectoire, et, arrivé près d’eux, arbora un large sourire et passa son bras autour des épaules de Taissa. « Heyyyy, chérie, tu ne me présentes pas ? » Le châtain face à eux fronça les sourcils, et parut décontenancé. « Euh… c’est ton… » « Son fiancé oui. Enchanté. » répondit Ellis sur un ton de défi avant de reporter son attention sur la brune. « On y va ? Ravi d’avoir fait ta connaissance. » dit-il brièvement à l’adresse de l’autre, puis entraîna son amie plus loin. En marchant, il marmonna. « Mon gaydar est en panne ces derniers temps… » Il soupira bruyamment, et une fois arrivé près du comptoir, leurs places initiales, Ellis s’affala, sa joue appuyée sur sa main. Il laissa un silence s’installer pendant quelques secondes, avant de se dire qu’il était peut-être temps d’aborder le sujet une bonne fois pour toute. « Je crois que je suis amoureux, Taissa. »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Taissa Miller
look good for you
avatar

(FACE, ©) : nina dobrev ©fae
(PSEUDO) : TOXIC GIRL
(MEETINGS) : 799
(AGE) : 25 years old

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : w/ ellis, drew
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Dim 6 Sep - 16:55

ellis ◊ taissa

i really need to drink and to see you, babe

Taissa était le genre de fille à ne pas se prendre la tête mais, quand il fallait être sérieuse, elle l'était. Dans ce bar, elle était dans son élément, pas seulement parce que c'était son travail aussi d'être barman mais, elle adorait trainer dans ses endroits. Elle se sentit comme… libre. Elle peut transgresser les règles qu'on lui fixait, tout simplement car elle n'en avait pas. Elle n'avait pas de limite à la connerie. Mais, comme elle le dit si bien, on s'amuse beaucoup plus à plusieurs mais, il n'y avait qu'avec une seule personne avec qui elle pouvait vraiment être elle-même, c'est Ellis. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils sont pareils tous les deux et, ça lui plaisait !

Le barman leur ramena leurs verres et ils burent ensemble. Ellis avait vu un mec plus loin et Taissa lui avait demandé avant s’il voulait qu’elle le drague pour voir s’il était gay ou non. Donc Taissa se leva et s’avança vers le jeune homme qui était donc seul. « Salut toi ! Comment ça va ? » lui demanda-t-elle avec un grand sourire. Taissa savait comment y faire avec les hommes et elle en joua beaucoup pour le coup.  Ils commencèrent à discuter et Taissa vit que le jeune homme la regardait beaucoup, hum, ça ne sent pas beaucoup pour Ellis. Puis, Taissa sentit quelque chose se mettre autour de son cou. C’était le bras d’Ellis. « Heyyyy, chérie, tu ne me présentes pas ? » lui disait-il. Elle détourna son regard vers le jeune homme, elle n’eut le temps de rien dire. « Euh… c’est ton… » « Son fiancé oui. Enchanté. » Taissa n’avait envie qu’une d’une seule chose : rigoler. Le mec était tellement mal à l’aise face à cette situation ! « On y va ? Ravi d’avoir fait ta connaissance. » disait Ellis tout en ramenant Taissa vers le comptoir. « Ravie de te connaître ! » lança-t-elle. « Mon gaydar est en panne ces derniers temps… » marmonna Ellis. Pour le coup, ce n’était pas faux !

Arrivés au comptoir, les deux jeunes se posèrent comme au début. Taissa regarda Ellis. Elle sentait qu’il y avait quelque chose qui le tracassait. « Je crois que je suis amoureux, Taissa. » lui disait-il. Oh mon dieu. « Quoi ? Mais c’est génial ! De qui ? » lui lança-t-elle toute excitée de la nouvelle. Mais vu la tête d’Ellis, ce n’était pas si réjouissant que ça.

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Ven 11 Sep - 14:44

i really need to drink and to see you, babe
taissa ∞ ellis
Le sujet délicat, le moment qu’il avait tant redouté, mais il avait probablement besoin d’en parler à quelqu’un une bonne fois pour toute avant que ça ne le ronge et qu’il se mette à broyer du noir. Depuis ces deux dernières années, Ellis avait beaucoup de mal à accepter qu’il puisse ressentir quoi que ce soit pour quelqu’un, parce qu’il en avait payé les frais, et ça ne lui avait rien apporté de bon à l’époque. Alors maintenant, clamer haut et fort qu’il était amoureux, ça relevait du miracle, voire de l’impossible. Heureusement que l’alcool était là pour le pousser à parler librement, et Taissa serait probablement la seule personne compréhensive dans tout son entourage, aussi réduit soit-il. Bien évidemment, il y avait Kit, mais le danseur ne se voyait pas aborder ce sujet avec lui, leur relation avait beau être fusionnelle, ce débat paraissait tabou, comme s’il n’avait pas envie de confier ses problèmes à un hétérosexuel. C’était stupide. Mais voilà, il avait choisit la belle pour se confier et ouvrir son cœur, elle comprendrait sûrement et serait une épaule sur laquelle se reposer. Il en avait bien besoin. « Quoi ? Mais c’est génial ! De qui ? » Il ne pouvait pas mentionner Scotty, du moins, il devrait être subtile, pour le bien du professeur. Ce dernier n’était sûrement pas prêt à assumer tout ça, en connaissant tous les points qui les opposaient.

« A la base, ce n’est qu’un mec avec qui je couche régulièrement. Et crois moi, pour que je me tape le même type plusieurs fois, c’est qu’il est bon. » Il hocha doucement la tête et fit un léger signe au barman, signifiant qu’il avait encore besoin d’un verre. L’employé, méfiant, lui apporta quand même la boisson. Ellis l’attrapa directement pour en boire une longue gorgée. « On s’appelle de temps en temps, on s’envoie en l’air et fin de l’histoire, chacun part de son côté sans un mot. Mais ces derniers temps, c’est différent. Il est gentil avec moi, doux, il fait attention à tout… et quand je le vois, je n’ai jamais envie de partir, j’ai envie de rester avec lui, j’ai envie qu’on… qu’on se comporte comme un couple. » Il grimaça et but une autre gorgée d’alcool, le cœur battant à tout rompre. « La dernière fois qu’on a couché ensemble, il a dit qu’il m’aimait… bon après c’était peut-être sous l’impulsion du moment j’en sais rien. Mais le pire, c’est que je n’ai pas été foutu de lui répondre ! Je crevais d’envie de lui dire la même chose, mais… j’ai pas réussi. Il a dû me voir comme la pire des salopes, il doit penser que j’abuse de lui, que je joue avec ses sentiments alors que… l’idée de lui faire du mal me rend dingue. Et de l’autre côté, je suis tellement heureux qu’il m’ai dit ça, je te jure, je ne me suis jamais sentis aussi bien depuis longtemps ! Le problème, c’est son statut, ce qu’il est, son âge… il a douze ans de plus que moi. Je m’en fous personnellement, mais je ne suis pas sûr qu’il soit de mon avis. » Il se pinça les lèvres et baissa les yeux vers son verre. L’alcool avait ses méfaits, et les vapeurs le guidèrent jusqu’à un coup de blues inévitable. Il avait perdu sa vitalité, il broyait du noir et se laissait aller à une ivresse déprimante. Il but une autre gorgée avant de passer une main dans ses cheveux, les doigts tremblants.

Sans crier gare, il fondit en larmes. Le voilà partit en bad trip. Il croisa les bras sur le comptoir et y enfouit son visage, sous les regards médusés des personnes autour d’eux. Il était pathétique mais ne pouvait pas se contrôler. C’était plus fort que lui, et probablement en avait-il besoin, lui qui n’avait pas pleuré depuis des années, hormis pour Scotty. « Il doit me détester ! » chouina-t-il avant de se tourner vers Taissa et de se réfugier dans ses bras. « Je ne sais pas quoi faire… j’ai peur de le perdre… et… je… ne veux pas ! » parvint-il à dire entre deux sanglots. « J’ai tellement peur Taissa… »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Taissa Miller
look good for you
avatar

(FACE, ©) : nina dobrev ©fae
(PSEUDO) : TOXIC GIRL
(MEETINGS) : 799
(AGE) : 25 years old

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : w/ ellis, drew
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Sam 12 Sep - 15:25

ellis ◊ taissa

i really need to drink and to see you, babe

Taissa ne revenait pas de ce qu'Ellis venait de lui avouer. Être amoureux, c'est tellement bon, tellement électrisant. Elle connaissait ça mais, elle ne cacha intérieurement. Pourquoi ? Tout simplement qu'elle sait qu'elle n'est pas faite pour être en couple avec quelqu'un, que ce soit une femme ou un homme. C'est tellement complexe mais, aussi tellement fort que ça pourrait la rendre complètement folle. Puis, il faut s'avouer qu'elle avait aussi peur de ne plus avoir la liberté qu'elle a actuellement. Sa liberté, c'est tout ce qu'elle a donc, être en couple lui est impensable et être amoureuse lui est impossible.  Mais Ellis, lui, il le mérite cet amour, ce bonheur. C'est un homme bien, peut importe ce que les gens peuvent dire de lui. Mais, Taissa espérait juste une seule chose, c’est qu’il soit tombé amoureux de la bonne personne, d’une personne qui le soutiendrait et qui serait capable d’assumer ses actes.

« A la base, ce n’est qu’un mec avec qui je couche régulièrement. Et crois moi, pour que je me tape le même type plusieurs fois, c’est qu’il est bon. » lui disait-il. Taissa le regarda attentivement et buvait chacune de ses paroles. Le barman apporta encore un verre à Ellis mais, elle ne l’avait même pas remarqué sur le coup. « On s’appelle de temps en temps, on s’envoie en l’air et fin de l’histoire, chacun part de son côté sans un mot. Mais ces derniers temps, c’est différent. Il est gentil avec moi, doux, il fait attention à tout… et quand je le vois, je n’ai jamais envie de partir, j’ai envie de rester avec lui, j’ai envie qu’on… qu’on se comporte comme un couple. » Elle comprit tout de suite que son histoire était complexe et n’allait pas se régler en deux secondes trente. « Mais, tu lui as déjà dit tout cas au moins ? » lui demanda-t-elle curieusement même si elle se doutait un peu de sa réponse.  « La dernière fois qu’on a couché ensemble, il a dit qu’il m’aimait… bon après c’était peut-être sous l’impulsion du moment j’en sais rien. Mais le pire, c’est que je n’ai pas été foutu de lui répondre ! Je crevais d’envie de lui dire la même chose, mais… j’ai pas réussi. Il a dû me voir comme la pire des salopes, il doit penser que j’abuse de lui, que je joue avec ses sentiments alors que… l’idée de lui faire du mal me rend dingue. Et de l’autre côté, je suis tellement heureux qu’il m’ai dit ça, je te jure, je ne me suis jamais sentis aussi bien depuis longtemps ! Le problème, c’est son statut, ce qu’il est, son âge… il a douze ans de plus que moi. Je m’en fous personnellement, mais je ne suis pas sûr qu’il soit de mon avis. » Taissa fut un peu surprise de ses paroles. « Ecoute, je ne pense pas qu’il te prenne pour une salope et encore moins que tu joues avec ses sentiments. Tu es un mec bien Ellis et c’est normal que tu ne lui ais pas répondu immédiatement, il te faut du temps. Après, s’il t’aime vraiment, il pourra passer outre son statut ou ton âge. Mais pour que tu en sois vraiment sur, il faut vraiment que tu lui parles et que tu mettes carte sur table. » lui disait-elle. Ellis fondit en larme, elle ne l’avait jamais vu dans cet état là. Taissa lui caressa le dos pour le réconforter. Les gens autour d’eux commençaient à se demander ce qu’il se passait.  

« Il doit me détester ! » Ellis se tourna vers Taissa et elle le prit dans ses bras. Voilà, ce sont les biens faits de l’amour, ou pas. « Non, ne dit pas ça, il ne te déteste pas. » disait-elle tout en lui caressant les cheveux.  « Je ne sais pas quoi faire… j’ai peur de le perdre… et… je… ne veux pas ! J’ai tellement peur Taissa… » lui disait-il. Taissa ne savait vraiment pas quoi lui dire, elle était dans une position où elle avait juste envie d’une chose, savoir qui était cet enfoiré pour qui Ellis était en train de pleurer. « S’il te plait, ne pleure pas pour lui, ne pleure pas du court d’ailleurs. Parce que si tu pleures pour lui, je vais devoir faires des recherches sur ce mec pour pouvoir plus mettre un coup de tête bien placer. » Taissa essayait de le faire rire pour lui changer les idées. « » disait-elle tout en faisant un pas en arrière pour pouvoir le regarder. « Ne sois pas sa petite chose fragile. Ne pleure pas pour lui même si tu es amoureux, sois fort, s’il te plait. Je ne veux pas que ce mec soit la cause de chacune de tes larmes, d’accord ? »

made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Mer 16 Sep - 0:05

i really need to drink and to see you, babe
taissa ∞ ellis
Ellis perdait ses moyens, cet américain que tout le monde connaissait comme intouchable, fort et hautain au possible. Il craquait, parce qu’il en avait assez de toujours tout garder pour lui, et qu’après ces longues années sans se laisser aller à ses émotions, il en avait grandement besoin. Heureusement, c’était en présence de Taissa, celle en qui il avait une confiance aveugle. Il savait qu’elle ne le jugerait pas et le conseillerait du mieux qu’elle pouvait. Et si ce n’était pas le cas, sa simple présence était réconfortante. Lui et son dégoût des femmes, il était encore étonné d’autant apprécier un être du beau sexe. « Ecoute, je ne pense pas qu’il te prenne pour une salope et encore moins que tu joues avec ses sentiments. Tu es un mec bien Ellis et c’est normal que tu ne lui ai pas répondu immédiatement, il te faut du temps. Après, s’il t’aime vraiment, il pourra passer outre son statut ou ton âge. Mais pour que tu en sois vraiment sûr, il faut vraiment que tu lui parles et que tu mettes cartes sur table. » « Si c’était si simple… j’ai jamais fais ça ! Enfin, un plan cul frappe à ta porte pour t’annoncer qu’il est dingue de toi, surtout moi… merde, personne ne me voit comme un mec bien. Tiens, tu vois le mec là-bas ? J’suis sûr que si tu lui demandes, il te dira un truc du genre ‘’Oh ouais, Ellis Colingwood, celui qui suce pour une nouvelle montre ?’’. Et j’adooooore qu’on parle de moi comme ça, mais j’veux pas que Sco… l’homme que je fréquente me voit comme ça lui aussi. » Il n’était pas encore temps d’annoncer son nom, il avait encore des choses à régler avant de tout officialiser. Il s’était rattrapé à temps.

Mais après quelques secondes, il avait finit par définitivement craquer, et pleurait maintenant dans les bras de sa meilleure amie, incapable de contenir ses larmes. Il pleurait pour son professeur, parce qu’il avait peur de le perdre. Ça faisait du bien dans le fond de se laisser aller comme ça, mais c’était tout aussi douloureux. Son cœur saignait, se tordait atrocement dans sa poitrine. « S’il te plaît, ne pleure pas pour lui, ne pleure pas tout court d’ailleurs. Parce que si tu pleures pour lui, je vais devoir faire des recherches sur ce mec pour pouvoir mettre un coup de tête bien placé. » Elle parvint à le faire ricaner entre deux sanglots. C’était plus pathétique qu’autre chose, mais c’était déjà ça. Elle le fit légèrement reculer, et il plongea ses yeux larmoyants dans les siens en essuyant maladroitement ses joues du revers de la main. « Ne sois pas sa petite chose fragile. Ne pleure pas pour lui-même si tu es amoureux, sois fort, s’il te plaît. Je ne veux pas que ce mec soit la cause de chacune de tes larmes, d’accord ? » Le danseur hocha doucement la tête comme un enfant, ravalant ses sanglots. Elle avait raison, il avait toujours été fort, et il se laissait abattre bien trop facilement. Mais ce n’était pas si évident. Il allait cependant faire un effort, pour Taissa, parce qu’elle était là, la seule personne à lui dire les choses comme elles se devaient d’être. « Merci… merci beaucoup… » dit-il enfin en allant la prendre dans ses bras pour la serrer contre lui. L’alcool le rendait souvent plus dévergondé, mauvais, dynamique, ou triste, mais parfois bien plus affectueux. Bien qu’il n’avait pas besoin de ça pour l’être avec la brune.

Après ce petit instant, Ellis se décida à s’écarter et passa une main dans ses cheveux pour les ajuster. « Bon merde, assez parlé de moi, on est là pour s’amuser ! » dit-il en prenant sur lui. Il prit son verre et le termina d’une traite. Ce serait sûrement le dernier de la soirée, sinon, il finirait dans un beau coma éthylique. « Bon ma belle, j’ai bien envie de tenter un truc, j’te lance un défi… » Il sourit malicieusement en parcourant la salle des yeux, puis se pencha vers son amie. « Entre toi et moi, on voit qui est capable de récolter le plus de numéros de téléphone. Homme et femme confondus. Je suis capable de draguer des femelles juste pour gagner, du moment qu’elles ne me touchent pas. » ajouta-t-il avec une grimace de dégoût. Mais la compétition l’emportait sur les principes.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Taissa Miller
look good for you
avatar

(FACE, ©) : nina dobrev ©fae
(PSEUDO) : TOXIC GIRL
(MEETINGS) : 799
(AGE) : 25 years old

READ MY TEA LEAVES
(RPs) : w/ ellis, drew
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Lun 28 Sep - 15:32

ellis ◊ taissa

i really need to drink and to see you, babe
La relation d’entretenait Ellis avec un autre homme avait l’air tellement compliqué. C’était vraiment une relation ou c’est du tout ou rien mais, ça en devenait presque destructible. « Si c’était si simple… j’ai jamais fais ça ! Enfin, un plan cul frappe à ta porte pour t’annoncer qu’il est dingue de toi, surtout moi… merde, personne ne me voit comme un mec bien. Tiens, tu vois le mec là-bas ? J’suis sûr que si tu lui demandes, il te dira un truc du genre ‘’Oh ouais, Ellis Colingwood, celui qui suce pour une nouvelle montre ?’’. Et j’adooooore qu’on parle de moi comme ça, mais j’veux pas que Sco… l’homme que je fréquente me voit comme ça lui aussi. » disait Ellis. Taissa savait qu’Ellis était un mec bien mais, il avait raison, la plupart des personnes le voyaient comme un mec facile et distant. Taissa ne savait vraiment plus quoi dire, elle était complètement dépassée. Ellis finit par craquer et pleurer. Le voir dans cet état briser le cœur de Taissa. Elle le prit dans ses bras en espérant pouvoir le calmer. Elle lui fit une blague bien nulle pour le faire rire et heureusement, les blagues nulles sont souvent celles qui fonctionnent pour faire rire quelqu’un. « Merci… merci beaucoup… » disait Ellis. Taissa lui souriait. Ellis s’écarta de Taissa « Bon merde, assez parlé de moi, on est là pour s’amuser ! » Cette phrase fit sourire Taissa. Voilà enfin le Ellis qu’elle connaissait et elle était heureuse de voir qu’il ne se morfondait pas. «Bon ma belle, j’ai bien envie de tenter un truc, j’te lance un défi… » Oula. Taissa était très joueuse et Ellis le savait. Elle pouvait faire tout ce qu’elle pensait ne pas en être capable. « Je t’écoute. » disait Taissa avec une grand sourire. « Entre toi et moi, on voit qui est capable de récolter le plus de numéros de téléphone. Homme et femme confondus. Je suis capable de draguer des femelles juste pour gagner, du moment qu’elles ne me touchent pas. » Taissa ria. « Tu es vraiment sur de vouloir faire ça ? Parce que tu sais que ta défaite est certaine » Elle voulait vraiment pousser Ellis à aller jusqu’au bout du jeu.

Mais, ce n’est pas pour autant qu’elle savait pertinemment qu’elle allait gagner, bien au contraire. Ellis a du charme, que ce soit fille ou garçon, tous peuvent craquer. Mais ça n’allait pas arrêter la jeune fille. Taissa se leva de sa chaise et regarda Ellis « Tu prends au gauche et moi à droite. » Et ils allèrent chacun de leur côté. Taissa s’avança vers un mec déjà bien amoché. Elle pensait que ça allait être beaucoup plus facile d’avoir son numéro. « hey, salut toi. » lança t-elle avec une grand sourire en coin. Puis elle se retourna pour voir où était Ellis. « Salut jolie petit cul » répondit l’homme. Hum, Taissa se disait déjà qu’elle était tombée sur un pauvre mec. « Oh, tu es cash toi dis-moi. » Disait Taissa. Elle n’était pas vraiment rassurée de parler avec ce mec mais bon..
made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   Lun 12 Oct - 20:25

I REALLY NEED TO DRINK AND TO SEE YOU, BABE.
TAISSA & ELLIS

YOU'RE SO COOL, YOU'RE SO NICE, BABY GIRL, YOU'RE SO SEX. ✻✻✻ Allez, il fallait chasser Scotty l’espace d’une soirée, ne plus penser à lui et se montrer aussi minable. Ce n’était pas le garçon que l’on connaissait, si faible et vulnérable pour les beaux yeux d’un autre. Il n’avait jamais pleuré devant qui que ce soit, ou alors, il se retenait au possible. C’était assez humiliant de craquer devant Taissa, elle ne l’avait jamais vu ainsi et maintenant elle devait ramasser les pots cassés sans rien demander. Le danseur devait rattraper le coup et faire en sorte que cette soirée continue sur le ton de la distraction et du laisser-aller. Il sécha rapidement ses larmes pour reprendre confiance en lui. Une idée lui traversa l’esprit afin de titiller l’esprit de compétition de sa meilleure amie, et bien évidemment, tout tourna autour de la capacité de séduction. Il avait envie de voir qui obtiendrait le plus de faveurs des inconnus présents dans ce bar. Bon, Ellis était persuadé d’en connaître quelques uns bien qu’il avait cette fâcheuse tendance à oublier les noms et les visages. Deux ou trois de ses hommes avaient déjà du se retrouver dans son lit, mais il le saurait en temps voulu. Ce ne serait qu’avantageux s’il voulait récupérer leurs numéros de téléphone. Taissa avait son lot de charme, et même un homosexuel confirmé comme Ellis le voyait et le savait. Peu d’hommes devaient lui résister, et voilà pourquoi la compétition n’en serait que meilleure. Elle semblait amusée par cette proposition, ce n’était pas étonnant. « Tu es vraiment sûr de vouloir faire ça ? Parce que tu sais que ta défaite est certaine. » L’américain haussa les sourcils et prit un air offensé en regardant son amie de haut en bas. « Ma défaite ? Je n’ai pas du bien entendre, excuse-moi. Il est évident que je vais gagner. Prépare-toi à me vénérer chérie. » Il ajusta le col de sa veste et passa une main dans ses cheveux pour arranger rapidement ses quelques mèches folles. Dans son état, il serait sûrement difficile de jouer la carte du séducteur mystérieux. Il avait déjà du mal à voir clair…

La partie pouvait commencer, Ellis et Taissa étaient fin prêt à tester leurs talents de séduction sur les quelques victimes dans ce bar. « Tu prends à gauche et moi à droite. » « Ça marche. A tout à l’heure. » Et ils prirent deux direction opposées. Après un rapide coup d’œil autour de lui, sa première cible apparut dans son champ de vision. Un mec, assez banal, mais du genre typiquement gay que l’on sentait à des kilomètres à la ronde. Ou du moins, Ellis l’espérait, il avait essuyé un échec cuisant tout à l’heure et ne pouvait pas se permettre de se tromper une deuxième fois. Mais alors qu’il s’avançait vers l’inconnu, ce dernier remarqua la présence du danseur et un large sourire éclaira son visage. Ellis lui renvoya ce geste, un accueil suffisamment chaleureux pour qu’il ne s’arrête pas là. Mais alors qu’il se retrouvait enfin devant lui, il le devança. « Salut Ellis ! Ça fait longtemps ! » Oh merde. Le sourire du danseur se crispa. Il le connaissait… mais d’où ? Il ne s’en souvenait pas, et se voyait mal essayer un prénom au hasard, au risque de se prendre une claque monumentale. Le regard de son interlocuteur était plus que significatif : cette façon qu’il avait de le regarder de haut en bas, cette manière qu’il avait de se mordiller la lèvre inférieure… Ok, ils avaient couché ensemble. Mais l’américain ne s’en souvenait toujours pas. Peu importe, il ne perdrait pas la face. « C’est dingue, je pensais à toi, et on se croise. C’est fou hein… » Il avait cette capacité étonnante à mentir, et l’illusion était parfaite. L’autre sourit de plus belle, comme ravi de croire qu’Ellis pouvait penser à lui. Imbécile. Il s’approcha du danseur, vint coller son torse au sien et murmura à son oreille. « Tu m’as manqué… après cette nuit… » L’américain sourit, conforté dans son orgueil, il aimait savoir qu’on le désirait, et là, c’était idéal. Il se racla la gorge, et frôla le bras du garçon en murmurant à son tour. « Donne-moi ton numéro, et on pourra arranger ça. » C’était trop facile. Le mec n’attendit pas une seconde de plus pour prendre le téléphone qu’Ellis lui tendait et enregistrer le numéro dans son répertoire. Fier, le danseur sourit de plus belle, et reprit son portable pour le glisser dans sa poche. « Merci. Je t’appelle, promis. » Pas du tout, mais c’est beau de rêver. Après un clin d’œil taquin, il tourna les talons pour s’éloigner, à la recherche d’une nouvelle victime.

Il chercha Taissa du regard, histoire de s’assurer qu’elle ne le devançait pas. Mais… problème. Elle se tenait près d’un homme, qui soit était ivre, soit carrément flippant. La façon qu’il avait de la regarder, le fait qu’il cherche à réduire la distance entre eux… Et impunément, il plaqua sa main sur les fesses de la brune. Alerte rouge. On ne touchait pas à sa meilleure amie, hors de question. L’heure de jouer la comédie avait encore sonné. Sans attendre une seconde de plus, Ellis s’avança vers eux et alla poser ses mains sur les hanches de Taissa pour la tirer en arrière. « Bébééé je te cherchais partout ! » Il la tourna vers lui pour plaquer ses lèvres sur les siennes. Au moins comme ça, c’était clair. Après ce baiser, il se tourna vers l’autre barjot et lui sourit. « Merci mec, dès que j’ai le dos tourné, elle disparaît. Les femmes, j’te jure. » Il passa son bras autour de la taille de la brune et commença à s’éloigner. « Bonne soirée hein ! » Une fois qu’ils furent à bonne distance, il se pencha vers Taissa, et chuchota. « Évite de choisir des mecs craignos… je sais que tu as peur de perdre, mais à ce point… » Il sourit et sortit son téléphone pour le désigner à la jeune femme. « En attendant, j’en ai déjà un. » Il prit un air fier, et regarda autour de lui avant de désigner une blonde d’un signe de tête. « Tiens, elle. Je suis sûr qu’elle est lesbienne. Vas-y. Et évite de te faire tripoter les fesses. » dit-il en la poussant en avant, la gratifiant qui plus est d’une claque sur le postérieur.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis   

Revenir en haut Aller en bas
 
i really need to drink and to see you, babe » taissa & ellis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: writing history. :: GAME OVER-